spot_imgspot_img

Gabon: Une trentaine d’employés de l’AGP reçoivent leurs médailles de travail

Au total trente trois employés (fonctionnaires et contractuels) de l’Agence gabonaise de presse (AGP) l’agence officielle de l’Etat gabonais ont reçu vendredi des médailles d’or, d’argent et de bronze après avoir totalisés 10, 20 et 30 ans de service dans l’entreprise.

Au nombre des récipiendaires, figurent 21 agents fonctionnaires et 12 contractuels, dont trois en retraite depuis 2006. Les plus anciens totalisent 40 ans et la majorité oscille entre 15 et 27 ans.

La cérémonie a été présidée par la secrétaire générale adjoint du ministère du Travail, Anastasie Essola au siège de l’agence à Batterie IV, quartier résidentiel dans le 1er arrondissement de Libreville, en présence du directeur de cabinet du ministre de la Communication, Jean Rémy Oyaya.

Hormis, les décorations, des certificats de travail ont été décernés aux autres travailleurs pour leurs rendements durant l’année 2008 au sein de l’entreprise.

L’AGP est actuellement dirigé par François Essono Obiang nommé en novembre 2005 secondé par un adjoint, Jean Hilaire Okouma.

Cet organe de presse est le second à avoir vu jour au Gabon après la Radiotélévision gabonaise (TRG1) au lendemain de l’indépendance du pays le 17 août 1960.

L’AGP a été créée le 8 juin 1960, selon la loi no 27/60), sous l’appellation de l’Agence gabonaise d’information (AGI) qui, six ans plus tard, deviendra l’Agence gabonaise de presse, répondait à la préoccupation du Gabon, comme d’ailleurs de tous les pays africains nouvellement indépendants, une façon de s’affranchir du monopole des agences de presse coloniales (internationales), hérauts d’un afro pessimisme ambiant.

La mission de l’AGP est redéfinie par l’article 9 du décret 010002 du Ministère de l’Information, des Postes et Télécommunications (MINIFO/PT) du 2 juillet 1982 portant attributions et organisation dudit ministère, reprenant l’esprit et le principe des missions assignées à l’AGI.

Les missions assignées à l’AGP restent les mêmes que celles dévolues à l’AGI, lors de sa création en 1960 à savoir, rechercher sur le territoire national les éléments d’une information crédible, juste et équitable.

L’informatisation de la rédaction, qui s’est renforcée par la création d’un site Web www.agpgabon.ga a permis à cette agence nationale d’asseoir sa crédibilité aux plans national et international et bimensuel Gabon Matin.

Depuis, des antennes ont été installées dans les chefs lieu de provinces (le Gabon en compte 9), où l’AGP est fortement représentée par des journalistes directement affectés par le desk central à Libreville. Ces chefs de bureaux sont soutenus par une multitude de stringers triés sur le volet pour assurer une couverture médiatique nationale.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES