Une entreprise privée opérant dans le secteur bois, basée à Makokou, SUNRY-GABON, vole depuis quelques temps au secours des Travaux publics dans l’entretien routier, constate l’AGP.
Après son passage dans l’Ogooué-Ivindo, le Général Flavien Nzengui Nzoundou avait constaté l’état de dégradation avancé du réseau routier, avait tendu la main aux opérateurs économiques du secteur bois qui, du reste, contribuent à cette détérioration des routes avec leurs grumiers, afin qu’ils viennent en appui à la subdivision des TP de Makokou.
Ayant répondu favorablement à cette invitation, SUNRY-GABON est aujourd’hui la seule société visible sur le terrain. Après l’axe Makokou-Booué, elle s’attaque depuis le 29 juin dernier à l’axe Makokou-Mékambo, y compris l’embranchement sur Bélinga.
C’est en somme les travaux de terrassement, d’ensoleillement et de gravillonnage qui mobilisent quelques cinq engins à savoir, deux camions de 30 tonnes, une niveleuse, une pelleteuse à chenilles et un chargeur.
C’est l’arrivée du ministre Nzengui Nzoundou ”qui nous a donné la possibilité de voler au secours de l’Etat”, a déclaré à l’AGP le chef du personnel de ladite entreprise, Christophe Ekoume-Manami. ”On le fait aussi pour les populations qui se retrouvent dans des situations difficiles dans leurs villages (.) parce que l’état de la route connaît une dégradation avancée”, a-t-il ajouté.

A la question de savoir à combien peut s’évaluer l’opération, l’intéressé l’a estimée à un coût important, en considérant le volume des matériaux à déplacer ainsi que celui des machines déployés sur le terrain, qui sont la propriété de SUNRY-GABON.

Ceci est un exemple à suivre, lorsque l’on sait que ce sont plus d’une dizaine d’entreprises forestières qui ont leurs bases à Makokou et qui traînent encore les pieds pour venir en aide à l’Etat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here