spot_imgspot_img

Gabon: l'ex-Premier ministre Casimir Oyé Mba candidat aux Présidentielles

L’ex-Premier ministre gabonais Casimir Oyé Mba, 67 ans, ministre du Pétrole dans le gouvernement sortant, a annoncé mardi être candidat à la présidentielle du 30 août, marquant une nouvelle défection dans les rangs du parti au pouvoir dont il est un des « barons ».

« Je déclare ma candidature à l’élection présidentielle. Je veux être le candidat du vrai consensus », a affirmé M. Oyé Mba, membre du bureau politique du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) devant la presse et près d’un millier de partisans à Libreville.

Le PDG avait affirmé avoir choisi « par large consensus » Ali Bongo Ondimba, 50 ans, fils du défunt président Omar Bongo Ondimba et ministre de la Défense, ce qu’a rejeté mardi M. Oyé Mba.

« Le PDG a procédé aux arbitrages dans des conditions discutables. Je ne suis pas le seul à le dire », a-t-il avancé.

Avant lui, deux autres hiérarques du PDG avaient déclaré leur candidature: l’ex-Premier ministre Jean Eyéghé Ndong, 63 ans, qui en était un des vice-présidents, et l’ex-ministre de l’Intérieur André Mba Obame, 52 ans, membre de son comité permanent.

Exprimez-vous!

  1. Ce que je demande aux gabonais c’est de s’inscrire massivement et donner au Gabon un nouveau destin, Ali B, OYÉ MBA, MBA OBAME, EYEGHE NDONG, tous reclame l’héritage politique du defunt président OMAR BONGO ONDIMBA, nous savons le contenu de cet hétage, ils se sont servis du Gabon pour être tous des milliadaires, ils n’ont pas servi le Gabon et son peuple. Je vous prends en exemple le Cas OYÉ MBA, aujourd’hui il est à l’origine des injustices salariales entre ceux avant 1990 et ceux d’après 1990, il avait cassé les salaires, la raison le Gabon est en crise et nous allons ouvrir des fonds pour des générations futures, alors qu’à cette periode précise le Gabon était dans une situation financière favorable, et Bongo a pu acheté les chateaux , pendant ce temps jusqu’aujourd’hui ce décalage de salaire existe toujours, ce qui explique les grêves actuelle des salaires dans tous les secteurs de la fonction publique. Deuxième bétise d’OYÉ MBA, il a hérité du ministère de mines, lorqu’il arrive, il trouve un projet que le ministre ONOVIET avait commencé, logé les agents économiquement faibles du ministère des mines, la cité en question se trouve à agondjé,le ministre sortant a construit soixante villas avec le concours de la SNI et logé 60 fonctionnaires des mines et à l’époque d’ ONOUVIET ils sont propriétaires aujourd’hui . Quand OYÉ MBA arrive au ministère des mines, il annule projet, le resultat c’est la grêve qu’il a connu avant l’annonce de sa candidature, je vous demande de lire son discours d’investiture, il dit le toit pour tous c’est du mensonge. Ali ne connait pas la souffrance des gabonais c’est un parvenu, il fait des follies avec l’argent du contribuable. EYEGHE a été incapable pendant son mandat de premier ministre de repondre positivement aux différentes grèves. Donc le clan Bongo ne doit pas distraire les Gabonais, il faut les gabonais tournent la page pour un nouveau destin, je vous en supplie, sinon demain vous allez amèrement regetté la bétise de votre choix. QUE DIEU BÉNISSE LE GABON

  2. Pas besoin de politiciens amateurs; OYE MBA joue en L1 de la politique gabonaise.

    Mamboundou a géré la Mairie de Ndende plus de dix quel bilan en fait-il ? Aucun cimetière municipal, aucun marché municipal, encore moins d’espace vert ou de structure culturelle.
    Pourtant il a prélevé les impôts, obtenu de l’État des subventions.
    En plus de dix ans il aurait pu faire de Ndendé une commune digne de son engagement.

  3. Casimir Oyé Mba. Voici LA Candidature que personnellement j’attendais.
    Oyé Mba reste un vrai technocrate. Un Homme valable.
    Le juger sur le seul critère qu’il ait travaillé avec Bongo ne serait pas complet si l’on n’intègre pas le fait que c’est pour tenter de relancer le pays que ce compatriote a été appelé (sans l’avoir nécessairement demandé) à la tête du premier gouvernement démocratique du pays. Et depuis, l’employé a simplement voulu conserver un emploi rémunéré… et ce malgré les critiques faites au système qu’il servait.
    Je pense que le Docteur MENGARA, au cas où sa candidature viendrait à être rejetée pour cause de n’avoir pas séjourné durant les 6 derniers mois au Gabon, devrait se rallier à OYE MBA. D’ici 7 ans, au cours desquelles il en profitera pour s’exercer à la fonction, il pourrait être un dauphin crédible, pour lequel la prochaine élection ne serait alors qu’une simple formalité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,846FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES