spot_imgspot_img

Gabon: Affichage des listes électorales révisées à Libreville et Owendo

Les listes électorales révisées pour l’élection présidentielle anticipée du 30 août au Gabon ont été affichées dimanche dans les mairies de Libreville et sa banlieue d’Owendo, selon un communiqué du ministère de l’Intérieur lu dimanche soir à la télévision publique.

Sur l’ensemble du territoire national, les listes seront affichées à partir de ce lundi, précise-t-on dans ce communiqué lu par Jean Eric Nziengui Mangala, conseiller en communication du ministre de l’Intérieur.

Des numéros verts sont mis à la disposition des ’’électeurs désireux obtenir des informations complémentaires relatives à la liste électorale’’, selon ce communiqué, qui ajoute qu’un centre d’informations a été également mis en place pendant 48H afin d’enregistrer les éventuelles réclamations.

Jusqu’à lundi matin, aucun commentaire n’avait encore été fait sur la publication de ces listes.

Vendredi dernier, quelques candidats à cette présidentielle avaient organisé une marche de protestation violement réprimée par les forces de l’ordre pour dénoncer notamment les inscriptions parallèles qu’ils estiment orchestrer par le parti au pouvoir afin de voter son candidat, Ali Bongo Ondimba, par ailleurs ministre de la Défense nationale.

Ces candidats ont également au cours de cette marche demandé le départ du gouvernement de ce ministre candidat.

Une demande que les partisans du PDG rejettent, indiquant qu’aucun texte de loi n’interdit à un candidat à une élection de quitter sa fonction de ministre.

L’élection présidentielle a lieu le 30 août prochain et la campagne s’ouvrira le 15 pour durer deux semaines.

23 candidatures sont en lice, parmi celles-ci, figurent trois responsables d’église : la prophétesse Anna Claudine Ayo Assayi et les pasteurs Ernest Tomo et Georges Bruno Ngoussi. Tous disent avoir reçu de Dieu une ’’révélation’’ pour diriger le pays.

Des femmes y prendront également le départ de cette élection anticipée du président de la République. Il s’agit d’Yvette Ngwèvilo Rekangalt (indépendante), Victoire Lasseny Duboze, ancienne ministre et dissidente du PDG (indépendante).

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,846FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES