Gabon : Rougier rebondit sur l’interdiction d’exportation des grumes

Le géant français du bois, Rougier, vient d’annoncer un chiffre d’affaires 2009 en chute de 21% par rapport à l’exercice 2008, avec une reprise prononcée sur le dernier trimestre de l’année. Malgré ces résultats moroses, Rougier Gabon mise sur la reprise et compte bien rebondir sur l’interdiction d’exportation des grumes décrétée par le gouvernement grâce à ses capacités préexistantes de transformation locale du bois.

La société française d’exploitation du bois Rougier vient de présenter son bilan 2009, avec un chiffre d’affaires de 124,9 millions d’euros, soit une baisse de 21,2% par rapport à l’exercice 2008.

Toutefois, le bilan indique que le chiffre d’affaires du 4e trimestre 2009 s’élève à 33,4 millions d’euros, en progression de 6,5% par rapport au 4e trimestre 2008, soit le plus fort trimestre de l’année, en augmentation de plus de 9 % par rapport aux trois trimestres précédents qui étaient quasiment équivalents.

Compte tenu de son adaptation pleine et continue à l’environnement économique des pays où elle est installée, Rougier anticipe donc la poursuite du redressement de ses performances en 2010.

Concernant la décision du gouvernement gabonais d’interdire à compter de 2010 l’exportation de grumes, la stratégie de Rougier axée sur la création de valeur et la maîtrise globale de la filière reste un atout solide pour limiter à court terme les impacts de cette nouvelle situation et en tirer le meilleur parti à moyen terme.

Acteur majeur de l’industrie forestière au Gabon avec trois usines de premier plan, Rougier entend jouer un rôle clé dans la politique d’industrialisation visant à favoriser directement et indirectement la transformation locale et l’emploi. Dans cette perspective, la certification FSC obtenue en 2008 joue également en sa faveur et lui permet dès aujourd’hui de commercialiser ses grumes auprès d’industriels implantés localement afin que ceux-ci répondent à l’exigence croissante des marchés finaux pour des produits certifiés issus de forêts gérées durablement.

L’amélioration de la tendance observée en fin d’année 2009 laisse augurer en 2010 d’une reprise progressive de la situation commerciale, portée par l’évolution favorable de la demande dans certains pays émergents et par la réduction de l’offre en bois tropicaux.

Avec un niveau de commandes supérieur aux trimestres précédents, les deux sites industriels et forestiers précédemment arrêtés et redémarrés au début du 4ème trimestre 2009 montent en charge pour tourner rapidement à pleine capacité.

Ces éléments, conjugués au plein effet du plan de réduction des frais de structure et des coûts de production, devraient permettre à Rougier de renouer progressivement avec la rentabilité.

Publié le 12-02-2010 Source : TFI News Auteur : Gaboneco

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....