L’administrateur directeur général de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (BICIG, Claude Ayo Inguenda a confirmé vendredi la volonté de l’institution de financer le developpement dans la province du Haut-Ogooué, au cours d’un échange avec la clientèle locale.

Venu célébrer la traditionnelle fête de Noël avec son personnel des agences de Moanda et Franceville, la hiérarchie de la BICIG a réaffirmé sa volonté de rester un partenaire majeur, déterminé à financer le développement du Haut-Ogooué, en présence du gouverneur de province, Bertrand Moundounga.

Intervenant pour la circonstance, l’administrateur adjoint de BICIG, Michel Dubois, a réaffirmé son intention de continuer à favoriser le développement de la province.

”Dans le cadre de la relance globale que connaît le Gabon après les tristes événements de 2009, nous avons jugé bon de venir à la rencontre de notre clientèle, des autorités et du personnel pour leur dire que la BICIG établie depuis 1973 dans la province restera toujours un partenaire engagé à se développer et à financer le développement du Haut-Ogooué”, a-t-il souligné.

Nonobstant les événements douloureux de l’année écoulée en sus de la crise économique mondiale qui n’aura pas épargnée le Gabon, M. Dubois s’est dit optimiste pour 2010 en mettant en exergue le vote par l’Assemblée nationale du budget 2010.

Pour l’ADG adjoint de la BICIG, les perspectives pour 2010 sont bonnes avec un gouvernement et une nouvelle administration décidés à bouger les choses, ” toute chose qui pousse à l’optimisme car, à partir du second trimestre, l’activité économique va être excellente, et, partant, celle de la BICIG”, a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here