Les dirigeants africains dans le collimateur du Congrès américain

Le Congrès américain vient de publier un rapport sur les opérations financières douteuses de plusieurs chefs d’Etats africains et de leurs proches. Le défunt président gabonais Omar Bongo et son fils qui lui a succédé, Ali Bongo, sont mis en cause dans ce rapport, ainsi que le fils du président équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema, et l’épouse de l’ancien vice président du Nigéria, Atiku Abubakar

Après la saga judiciaire des «Biens mal acquis» en France, c’est aux Etats-Unis de dénoncer des malversations financières qui auraient été opérées depuis plusieurs années par des dirigeants africains et leurs proches.

Un rapport publié le 17 février dernier par le Congrès américain dénonce des opérations financières douteuses, qui auraient notamment été menées aux Etats-Unis en 2006 par le défunt président gabonais Omar Bongo et certains de ses proches, dont son fils Ali Bongo qui lui a succédé comme président du Gabon.

Le document de 330 pages affirme par exemple que l’ancien président et son fils, alors ministre de la Défense, auraient déboursé 18 millions de dollars pour s’offrir les services d’un lobbyiste américain, Jeffrey Birrell, afin d’acquérir six véhicules blindés et six avions militaires C-130.

Comme dans l’affaire des Biens mal acquis, la Guinée équatoriale voisine n’est pas en reste, avec plusieurs chapitres sur le fils du président Obiang Nguema, qui aurait fait entrer aux Etats-Unis environ 110 millions de dollars par l’intermédiaire de deux avocats américains, Michael Berger et George Nagler.

Le document cite également Jennifer Douglas, l’épouse américaine de l’ancien vice-président du Nigeria, Atiku Abubakar, pour avoir fait passer aux Etats-Unis environ 40 millions de dollars entre 2000 et 2008.

«La corruption est une menace directe sur nos intérêts nationaux», a expliqué le sénateur Carl Levin, président de la commission. «Le blanchiment d’argent est utilisé pour entraîner et soutenir les terroristes et le terrorisme. Si nous voulons diriger de façon crédible les efforts pour mettre un terme à l’argent illégal à l’étranger, nous devons le faire chez nous», a-t-il ajouté.

Alors que l’affaire des Biens mal acquis n’a jamais abouti faute de preuves tangibles suffisantes pour ouvrir une information judiciaire, le Congrès américain devra préparer un dossier solide pour ne pas froisser en vain les relations diplomatiques avec les pays partenaires dont les dirigeants sont indexés.

Publié le 19-02-2010 Source : Afriscoop Auteur : Gaboneco

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Pénuries, faim et pauvreté : les Africains inquiets des conséquences du coronavirus

Selon une enquête menée dans huit pays, 81 % des personnes interrogées se disent confiantes dans la capacité de leurs dirigeants à limiter les...

Coronavirus: l’Afrique face à la pandémie le dimanche 31 mai

Selon Africa CDC, le Centre africain de prévention des contrôles des maladies, le continent recensait ce samedi 142 289 cas de Covid-19, et 4...

Sénégal: la recrudescence des cas de coronavirus inquiète les autorités

Des mesures sanitaires plus strictes entreront bientôt en vigueur à Dakar, a annoncé le ministre de la Santé sénégalais samedi 30 mai en conférence...

RDC: l’ONU inquiète face aux intimidations, arrestations et détentions arbitraires

En République démocratique du Congo (RDC), les Nations unies s’inquiètent d’une dégradation du respect des droits de l’homme dans certaines provinces. Intimidations, arrestations et...

Covid-19 : la Caf octroie 120 millions de francs à chacune des 54 fédérations

Lors de sa réunion du jeudi 28 mai 2020 tenue par visioconférence, le Comité d'urgence de la Confédération africaine de football, dirigé par le...

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, un peu plus libres

Les juges de la Cour pénale internationale ont assoupli les conditions de la liberté accordée à l’ancien président ivoirien et à son ex-ministre. A l’heure...

Suivez-nous!

1,335FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Coronavirus : 3 nouveaux décès soit 20 depuis le déclenchement de la pandémie au Gabon

Le Gabon a enregistré 3 nouveaux décès liés au Covid-19, soit au total 20 morts depuis le déclenchement de la pandémie dans le pays...

Coronavirus : Le dépistage payant qui fait jaser

Coronavirus oblige, dans plusieurs structures sanitaires de Libreville, les patients soumis à certains examens médicaux sont contraints de se faire dépister mais à leurs...

Gabon: imbroglio autour du paiement des pensions retraite des agents contractuels et auxiliaires des Douanes

Voilà près d’un an que les agents contractuels et auxiliaires des Douanes retraités broient du noir. Pour cause, ces derniers n’auraient toujours pas perçu...

Lutte contre le Covid-19 : Le rappel à l’ordre de Matha

Le ministre de l’Intérieur a regretté, le 1er juin, le relâchement dans l’observation des mesures barrières visant à lutter contre le Covid-19, à l’instar...

Pascal Houangni Ambouroue va lancer un audit financier pour justifier la gestion décriée de la gratuité d’eau et d’électricité

Le ministre de l’Energie et des ressources hydrauliques, Pascal Houangni Ambouroue, a annoncé dans « Union », le quotidien progouvernemental qu’il va lancer un...