spot_imgspot_img

Gabon: Nicolas Sarkozy exprime son soutien ferme à Ali Bongo Ondimba

Le chef de l’Etat français, en visite officielle de 48 h au Gabon, a dit haut et fort soutenir le projet de société de son homologue gabonais, Ali Bongo Ondimba, un projet de société qui ambitionne de faire du Gabon un pays émergent, est basé sur le triptyque : ‘’Un Gabon industriel, un Gabon vert et un Gabon des services’’.

Les espoirs que la visite officielle du président Nicolas Sarkozy au Gabon avaient suscité bien des espoirs à tous les niveaux, dans le sens notamment du renforcement des liens d’amitié et de coopération entre les deux pays, vu que la France est un ancien pays colonisateur du Gabon et surtout, son premier partenaire économique, dans un contexte marqué par un nouveau départ de notre pays, suite à l’accession d’Ali à la présidence de la République. Le point d’orgue de cette visite est la signature hier dans la mi-journée, d’un Plan d’action pour la mise en œuvre d’un partenariat stratégique entre les deux pays, à travers leurs chefs respectifs.
Occasion pour Ali Bongo Ondimba d’exposer à son hôte les grandes lignes de son projet de société. Lequel a pour finalité de faire du Gabon un pays émergent. Il s’agit pour le nouveau chef d’Etat gabonais, de relever les défis de l’emploi, de la santé, de la formation, de la croissance, de la bonne gouvernance, de la lutte contre la pauvreté et de la préservation de l’environnement. Tout un programme pour relever le niveau de vie des Gabonais.
L’exposé clair et simple de ce projet de société somme toute réaliste, n’a pas laissé insensible le chef de l’Etat français qui, répondant à son homologue gabonais, a estimé que les fondements de la ‘’maison Gabon’’ sont suffisamment solides pour aborder avec confiance les nombreux défis et que nous avons cité précédemment. Aussi, a-t-il pris son engagement d’accompagner le Gabon dans ce challenge : ‘’Sachez que cette vision, cette ambition, la France sera à vos cotés pour les réaliser’’, a lancé Nicolas Sarkozy, qui n’a pas manqué d’évoquer les liens historiques et séculaires qui lient les deux pays.
En effet, dans un monde en perpétuelle mutation, et qui tend de plus en plus, grâce aux progrès technologiques, à devenir un village planétaire, aucun pays ne peut vivre en vase clos. A contrario pour évoluer, il faut tisser des partenariats avec les autres, échanger des expériences et s’enrichir de celles des autres. Qu’on soit un grand ou un petit pays, développé ou sous-développé. C’est le sens à donner à l’offre donnée par Sarkozy à Ali Bongo Ondimba.

Le Plan d’action que les deux chefs d’Etat ont paraphé hier touche ainsi les domaines diversifiés que la diversification de l’économie, le renforcement de la démocratie au Gabon, la formation, la préservation de l’environnement et le volet sécuritaire.
Ainsi que l’a dit le président français, il est grand temps de refonder la relation privilégiée entre les deux pays pour un partenariat gagnant-gagnant, dans le respect et la confiance mutuels. Aussi, a-t-il exhorté ses compatriotes investissant au Gabon et qui évoluent désormais dans un système concurrentiel, à faire plus d’efforts pour le développement de notre pays.
L’engagement de la France à soutenir les efforts de développement du Gabon constitue un gage supplémentaire de légitimité du nouveau pouvoir et un gage pour la pertinence de son ambitieux défi de faire du Gabon un pays émergent.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES