spot_imgspot_img

Gabon: menaces de mort contre un journaliste ayant écrit sur un assassinat

un journaliste du quotidien gabonais L’Union a affirmé lundi à l’AFP avoir reçu plusieurs menaces de mort, liés à un article qu’il a écrit sur l’assassinat du directeur du Conseil gabonais des chargeurs.
Jonas Moulenda, qui a porté plainte contre X lundi, a reçu ces menaces dans un courrier déposé à son journal, ainsi que par des SMS sur son téléphone portable.
« Sache que tu es désormais un homme mort. Tu as osé t’attaquer à un puissant, attends-toi donc à le payer de ta vie », a notamment écrit un « corbeau » dans la lettre anonyme.
« Ziza n’aura reçu qu’un coup de couteau mais toi, tu mérites plus que ça (…). Si tu étais intelligent, tu n’allais pas t’attaquer à des gens qui ont tous les moyens de se venger sans être inquiétés (…). Adieu et condoléances anticipées à ta famille », menaçait le courrier.
L’article de Jonas Moulenda portait sur la mort de René Ziza, directeur du Conseil gabonais des chargeurs, poignardé le 25 novembre 2009 à Libreville. René Ziza était l’un des nouveaux hommes nommés par le président Ali Bongo Ondimba, investi mi-octobre et entré en guerre contre la corruption.
« Selon certaines indiscrétions, le technocrate rompu à la tâche (M. Ziza, NDLR) a commandité un audit, lequel aurait déjà mis en exergue des malversations financières de l’ordre de 1,6 milliard de francs (CFA, près de 2,44 millions d’euros). Son assassinat aurait-il donc été commandité par des gestionnaires gênés aux entournures? », avait-il notamment écrit.
Le prédécesseur de M. Ziza, Alfred Nguia-Banda, qui a affirmé à l’AFP être « totalement innocent » du crime, a porté plainte pour diffamation. L’affaire est entre les mains de la justice.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES