La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a renoué avec les bénéfices en 2009, après trois ans de déficits successifs, a appris lundi la PANA auprès de la direction générale de l’entreprise

Pour 2009, son résultat positif net est de 3,8 milliards de FCFA contre un déficit de 561,4 millions en 2008, indique la SEEG, quatre jours après la réunion de son conseil d’administration, à Libreville, la capitale du pays.

Dans son exercice 2007, le résultat net était déficitaire de 5,85 milliards de FCFA contre un résultat déficitaire de 4,046 milliards en 2006. Par contre, le résultat net était positif de 1,1 milliard de francs en 2005.

Les autres indications concernant le chiffre d’affaires, les charges d’exploitation ou encore le montant des dividendes à attribuer aux actionnaires, n’ont pas encore été communiqués.

Créée en 1950, la SEEG détient le monopole de la distribution de l’électricité et de l’eau au Gabon.

Toutefois, au cours des derniers mois, cette filiale du groupe français Veolia Eau avait été mise en garde par le gouvernement gabonais à cause de la dégradation de la qualité de ses services.

Aujourd’hui, son capital social est de 15 milliards de FCFA. Il est réparti entre Veolia Eau (51 pour cent), des personnes morales (26,3 pour cent) et des personnes physiques (22,7 pour cent).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here