20 ans après sa destruction lors des évènements politiques de 1990, le siège provincial du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a été inauguré, samedi dernier, à Port-Gentil, après une réhabilitation, a constaté le correspondant de GABONEWS.

La cérémonie inaugurale, ponctuée par trois interventions, a été présidée par le secrétaire général du PDG, Faustin Boukoubi en présence des membres du Comité permanent du Bureau politique, ceux du Conseil national, Comité central, militantes, militantes ainsi que des représentants de partis amis.

Dans son discours, le secrétaire provincial du parti majoritaire, Bernard Aperano, tout en souhaitant la bienvenue à ses hôtes à profiter de l’occasion pour remercier publiquement les tous militants ayant contribué à la réfection de ce bâtiment qui porte désormais le nom Jean Rémy Ogoula(premier secrétaire fédéral de 1980 à 1990) ; un ouvrage composé d’un R+1, un hall, 10 bureaux, une salle de réception, un bar café et un bloc sanitaire tandis qu’à l’étage, se trouvent une grande salle de réunion de 300 places, un salon vip et quatre bureaux.

Pour sa part, Honorine Dossou Naki, membre du Comité permanent du Bureau politique s’est réjouie de la présence effective du secrétaire général du PDG à cette cérémonie.

« Votre présence témoigne de toute l’importance que vous accordez au rayonnement du PDG dans l’Ogooué-Maritime et nous récompense des efforts fournis pour réaliser cet édifice dont tous les militants et sympathisants souhaitaient depuis longtemps la reconstruction » , a-t-elle déclaré.

Evoquant la période d’errance des militants au motif du manque de siège, Honorine Dossou Naki a dit que tel le phénix, cet oiseau fabuleux et mythique, le siège renaît de ses cendres après une éclipse de vingt ans. Cette renaissance symbolise la pérennité du PDG dans l’Ogooué-Maritime et l’esprit de combativité de ses milliers de militants, tout autant que leur espérance forte en des lendemains meilleurs, a souligné l’oratrice.

METTRE HORS D’ETAT DE NUIRE LES FORCES DU MAL

En réponse, Faustin Boukoubi a invité les pedegistes de l’Ogooué maritime à faire preuve de vigilance.

« Camarades militantes et militants, je vous invite à faire preuve de vigilance pour mieux protéger le pays et nos villes contre la politique de la terre brûlée que veut nous imposer une certaine opposition. Nous disons non à la violence, non à la division, non au tribalisme, oui à la concorde et à l’Unité Nationale », a martelé F.Boukoubi.

Dans la perspective des élections législatives de 2011, le secrétaire général du PDG a saisi l’occasion pour mobiliser ses troupes.

« L’Ogooué – Maritime devra battre pavillon PDG en 2011 et cela est possible. Il suffit de nous y atteler, d’y croire fermement, de mieux nous organiser pour mettre hors d’état de nuire les forces du mal qui ternissent depuis longtemps l’image de cette belle cité qui ne demande qu’à vivre », a-t-il indiqué.

Déjà, dans un entretien accordé, ce samedi, au quotidien « GABON-Matin », Faustin Boukoubi « contre attaque après les accusations du secrétaire exécutif de l’Union Nationale qui affirme que la Majorité a eu recours à la fraude pour remporter les législatives du 6 juin dernier ». Selon le SG du PDG que cite le journal :« la fraude est dans le camp de l’opposition ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here