spot_imgspot_img

Le transport fortement perturbé à Ntoum par une pénurie de carburant

Le transport terrestre est fortement perturbé ces deux derniers mois à Ntoum, chef-lieu du département du Komo-Mondah, à une quarantaine de km de Libreville, en raison d’une pénurie de carburant, a constaté l’AGP.

(L’unique station service de la ville n’est plus ravitaillée depuis plusieurs semaines, une situation qui pénalise les taximen et, surtout, les élèves habitant les quartiers éloignés de leurs établissements scolaires, notamment le lycée public Lubin Martial Ntoutoume Obame et le lycée technique. « Il faut attendre plusieurs heures pour avoir un taxi ou un « clando », s’est plaint une lycéenne. « Ces jours-ci, j’arrive en retard au lycée parce que les véhicules se font rares », a-t-elle ajouté. Les cuves sont également à sec dans plusieurs stations services de Libreville, la capitale, où la pénurie de carburant n’est cependant pas encore ressentie par les usagers. |propre)]

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES