spot_imgspot_img

Gabon : Attention au poliovirus sauvage

Face à l’épidémie d’un virus de la poliomyélite qui sévit depuis le mois d’octobre au Congo, le gouvernement gabonais vient d’attirer l’attention des populations. Le ministère de la Santé informe notamment sur les symptômes de ce virus en indiquant la démarche à suivre en cas de contagion.

Le gouvernement gabonais n’écarte pas la possibilité que l’épidémie virale liée au poliovirus sauvage de type 1 qui sévit au Congo depuis le mois d’octobre n’enjambe la frontière. Selon le communiqué publié le 20 novembre dans le journal l’Union, le ministre de Santé, Alphonsine Mbie N’Na, a indiqué que cette épidémie est «responsable de nombreux décès depuis plusieurs semaines».

«Cette maladie débute brusquement par un syndrome pseudo-grippal comprenant des maux de tête, de la fièvre et des douleurs musculaires, accompagné ou non de troubles digestifs de type nausée, vomissement, mais surtout de constipation. Ensuite s’installe progressivement une paralysie des membres inférieurs qui s’étend ensuite aux membres supérieurs», a expliqué le ministre.

«Des signes de gravité ont été notés chez la plupart des patients en phase critique, à savoir une détresse respiratoire, des troubles de la déglutition (difficulté à avaler), la dysphonie (difficulté à parler) et une paralysie des muscles du cou. Les malades atteints finissent par mourir dans un tableau de tétraplégie (paralysie des quatre membres) et de détresse respiratoire. La transmission de ce virus est orofécale, c’est-à-dire à partir des mains sales et des aliments souillés par les matières fécales des patients infectés», a-t-elle poursuivi.

A cet effet, a conclu Alphonsine Mbie N’Na «j’en appelle donc à la vigilance et à la surveillance accrues de tous, pour signaler tout cas suspect à la structure sanitaire la plus proche, et prendre toutes les mesures d’hygiène élémentaires (lavage des mains et des aliments)».

L’épidémie qui sévit depuis le début du mois d’octobre au Congo a fait 101 morts, selon la Direction de la lutte contre la maladie (DLM). 204 cas de poliomyélite ont été recensés depuis le début de l’épidémie. Le 12 novembre, le pays a lancé une grande campagne nationale estimée à 12 millions de vaccins contre la polio à partir de Pointe-Noire.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES