spot_imgspot_img

Sécurité – Interpol: les policiers gabonais renforcent leurs capacités en lutte contre la traite des enfants

Les Forces de sécurité gabonaises, renforcent depuis lundi à Libreville, leurs capacités opérationnelles à lutter contre la traite des enfants à la faveur d’une formation de trois jours s’inscrivant dans le cadre de l’opération « Bana».

Cette formation entre dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations de la 11ème réunion du Comité des Chefs de Police d’Afrique Centrale (CCPAC), et du forum des Ministres en charge des questions de sécurité en Afrique Centrale, tenue à Yaoundé, au Cameroun en 2009.

Ces assises avaient débouché sur un certain nombre de mesure tendant à lutter contre la criminalité transfrontalière, d’où la formation des policiers gabonais, organisée pour affermir les capacités des forces de sécurité et de certains services spécialisés en la matière.

« Cette formation répond aux objectifs fixés par INTERPOL qui fait du trafic des êtres humains, un des domaines de criminalité prioritaire du 21ème siècle (…), le Gabon, pays où la paix et la stabilité politique règnent, est la destination privilégiée des immigrants clandestins », a expliqué Antoine Embinga (Commandant en chef des Forces de police nationale (FPN) qui a également souligné que « ces flux migratoires favorisent entre autres, la mise en place des réseaux criminels qui n’hésitent pas à exploiter des enfants comme travailleurs domestiques et dans le secteur informel urbain ».

Policiers__GabonaisSelon le représentant d’INTERPOL de Lyon (France), Christian Lesagesse, la police doit éradiquer ce phénomène des temps modernes qui prend des proportions inquiétantes.

S’adressant aux policiers gabonais, il a fait savoir qu’il sera question pour les formateurs, d’expliquer par des notions simples, le phénomène, les mesures de lutte, la complexité des enquêtes y relatives ainsi que coopération policière internationale.

Cette formation qui vise entre autres à « aider les enquêteurs spécialisés dans la lutte contre l’exploitation des enfants » et à « trouver des méthodes d’enquêtes plus efficaces permettant de lutter ce contre ce type d’infractions », en vue d’obtenir des résultats efficients au cours de cette opération « Bana ».

La formation est initiée par le gouvernement gabonais, en collaboration avec le Secrétariat général de l’Organisation Internationale de Police Criminelle (OIPC) – INTERPOL. Elle enregistre également les participations des acteurs de la société civile et des administrations chargées de l’application de la loi.

Mis à jour ( Mercredi, 08 Décembre 2010 17:36 )

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES