spot_imgspot_img

Politique / Le séjour du Chef de l’Etat dans le Woleu-Ntem s’achève sur de Grandes annonces

Au terme de son séjour de quatre jours dans la province du Woleu-Ntem (nord), sanctionné par un Conseil des Ministres qu’il a présidé ce mercredi, le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a donné un aperçu de ce qui va constituer la trame des grandes « décisions » d’Oyem.

Les actions annoncées par le Président de la République touchent essentiellement l’économie et le social ayant pour points culminants: l’électricité, la fibre optique, l’eau potable, la route, le foncier, le patrimoine immobilier de l’Etat et la protection de la veuve et de l’orphelin, entre autres.

L’ENERGIE

Le Chef de l’Etat a annoncé qu’après le lancement des travaux du barrage FE2 dans l’Okano et du réseau interconnecté du nord, les travaux du barrage des chutes de l’impératrice de Fougamou vont débuter en juin prochain (2011), alors que la livraison de la première énergie est prévue au second trimestre 2013.

Pour un cout de 75 milliards de francs CFA, l’ouvrage réalisé sur la base d’un partenariat public-privé va développer une puissance de 54 Mégawatts (MW).

Dans cet élan, le Chef de l’Etat a signalé que les localités comprises entre Mouila-Fougamou-Lambaréné et Fougamou-Mandji seront électrifiées grâce à la construction du réseau interconnecté.

Idem pour la fibre optique couplée au réseau en vue de permettre un accès des populations aux technologies de l’information et de la communication (TIC).

Au sujet de l’amélioration de la distribution de l’eau potable, il a informé que l’Etat a dégagé 45 milliards de francs CFA pour la construction d’un réservoir dans deux quartiers de la capitale gabonaise ainsi qu’une conduite d’eau est en cours d’exécution entre le PK6 et le PK9. Une troisième conduite de diamètre 1200 devant relier Ntoum à Libreville est aussi prévue.

Ali Bongo a annoncé le financement de 12 milliards de francs CFA pour le renforcement en 2011 du réseau de la distribution d’eau potable en plus de la construction de la station de Ntoum 7 par la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), devant augmenter la distribution journalière à plus de 70.000m3 et combler de facto le déficit actuel. L’Agence nationale des grands travaux a été associée dans ce projet.

LA ROUTE

En matière de route, des études d’aménagement en béton bitumineux seront incessamment lancées sur les axes : Kougouleu-Medouneu-Sam, Sam-Bibasse et Sam-Mitzic.

Au chapitre du foncier, le Président de la République a réitéré son engagement à faire en sorte que chaque gabonais ait une parcelle de terrain. A ce titre, il est a été décidé que désormais, chaque capitale provinciale et départementale réservera au moins 15% de sa superficie aux espaces verts à aménager.

Pra rapport au patrimoine immobilier de l’Etat, le n°1 gabonais a décidé du lancement prochain d’un programme national de réhabilitation et/ou de construction de logements d’astreinte. Mission a été donnée aux membres du gouvernement concernés de présenter au plus tard la fin du 1er trimestre 2011, des plans types devant faire l’objet d’une implantation à travers l’ensemble du territoire national.

LA VEUVE ET DE L’ORPHELIN

Pour l’épineux problème de la « protection de la veuve et de l’Orphelin », le Conseil a adopté des mesures en vue d’éradiquer le phénomène de spoliation de cette catégorie de personne.

ET OYEM…

Aux titres des avantages accordés à la province du Woleu-Ntem, figurent « les travaux de construction d’une station d’eau potable à Medouneu », le « lancement des études d’aménagement en béton bitumineux de l’axe Oyem-Minvoul », du « rétablissement de la couverture radio et télé sur l’ensemble de la province permettant de capter désormais en clair la RTG1 et 2 ainsi que Radio9 ».

Le séjour républicain du Chef de l’Etat a été également bénéfique pour les personnels de commandement qui ont reçu des véhicules pour le renforcement des capacités opérationnelles des préfets et sous-préfets entre – autres. Les 21 voitures au total étaient disponibles à Oyem au moment où le Président regagnait Libreville.

Selon le Chef de l’Etat, la mise en œuvre des décisions prises depuis le premier Conseil des Ministres délocalisés le 4 mars dernier à Port-Gentil (Ogooué-Maritime) se situent aux 2/3 de leurs exécutions.

Les autres retombés de ce séjour républicain du Chef de l’Etat sont attendus dans le communiqué final du Conseil des Ministres qui sera lu ce soir par le porte-parole du Gouvernement.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES