spot_imgspot_img

Politique / Report du procès des militants de l’Union nationale au 24 février prochain

L’audience des militants et sympathisants de l’Union nationale (UN, parti de l’opposition dissout), accusés de trouble à l’ordre public dans la foulée de l’auto proclamation d’André Mba Obame comme président de la République, prévue le jeudi 17 février 2011, a été reportée au 24 février.

Une vingtaine de personnes, militants ou sympathisants de l’Union Nationale, doivent comparaître en justice pour ‘’atteinte à l’ordre et à la sécurité publiques’’, ‘’destruction de la propriété mobilière d’autrui’’, et ‘’coups et blessures volontaires ».

Il leur est reproché d’avoir posé ces actes après la “prestation de serment” et la nomination d’un gouvernement séditieux le 25 janvier dernier par André Mba Obame, en contestation de la victoire d’Ali Bongo Ondimba à la présidentielle, d’août 2009.

Le report de l’audience du jeudi 17 février 24 du même mois a été décidé par la Cour près d’une heure après son ouverture, en raison de l’absence de l’avocat de l’accusation.

La première audience de cette affaire aurait dû se tenir le 8 février dernier. Elle avait été renvoyée au 17 du mois courant, pour permettre à la défense de connaître le dossier d’accusation.

Après quelques jours de détention, les accusés sont sous le régime de la liberté provisoire. Selon certaines témoins anonymes, ils auraient été arrêtés les uns à leurs domiciles, les autres au cours d’une promenade, d’autres encore pendant les manifestations de soutien autour du bâtiment du Programme des Nations unies pour le développement où se sont réfugiés les hiérarques du parti dissout.

Rendez-vous est donc pris pour le 24 février prochain.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES