Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a marqué un escale à Paris, la capitale française, où il aura des entretiens avec de hautes personnalités de ce pays en tête desquelles le président Nicolas Sarkozy, avant de se rendre à New York pour la rencontre tripartite entre l’Organisation des Nations Unies (ONU), le Gabon et la Guinée Equatoriale à propos de l’île Mbanié.

Pour cette nouvelle rencontre entre les deux chefs d’Etat à Paris, il s’agira certainement de voir l’évolution de la coopération bilatérale entre les deux pays, mais aussi de poursuivre les débats laissés en suspens lors du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) dernièrement à Addis-Abeba (Ethiopie).

Avant de se rendre à New York, le numéro un gabonais a eu à s’entretenir avec les différentes forces vives des nations sur le différend frontalier qui oppose son pays à la Guinée Equatoriale afin de recevoir des avis et des suggestions, mais aussi pour expliquer ce problème au peuple gabonais.

Ali Bongo Ondimba se rend ainsi New York sur invitation du Secrétaire générale de l’ONU Ban Ki-Moon qui devrait arbitrer dans les prochains jours les débats sur ce différend.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here