spot_imgspot_img

Gabon : Les chiffres juteux de BGFI

La Banque gabonaise et française d’investissements (BGFIBANK) a publié résultats financiers comptant pour l’exercice 2010. Le premier groupe bancaire de la sous-région a notamment réalisé un résultat net de 18, 307 milliards de franc CFA, en hausse de 57% par rapport à 2009.

Dans un contexte mondial de reprise économique prudente, la Banque gabonaise et française d’investissements (BGFIBANK) a réalisé des bonnes performances en 2010. Elle a notamment réalisé un résultat net de 18, 307 milliards de franc CFA, soit une hausse de 57% par rapport à 2009.

La collecte des dépôts à la clientèle, en croissance de 62% sur un an s’établit à 1027,599 milliards de francs CFA. Les cours de crédits, qui s’élèvent à 698,821 milliards de francs CFA, en hausse de 48% par rapport à 2009, affirment la volonté du groupe d’être le partenaire privilégié de ses de ses clients.

Parallèlement, les capitaux permanents de la banque s’établissent à 240,614 milliards de francs CFA en augmentation de 28%. Sur le plan financier, BGFIBank a réalisé un produit net bancaire de 82,433 milliards de francs CFA. Dans le même temps, le coefficient net d’exploitation s’établit à 60%, pendant que le taux de créances douteuses et litigieuses s’élève à 1,41% grâce à une bonne maîtrise du risque.

Sur le plan commercial, BGFIBank poursuit son développement, particulièrement à l’international, avec l’ouverture de 16 entités dans 9 pays d’Afrique et en France, en même temps que la mise sur pied d’un établissement de micro finance (EMF) dénommé LOXIA. Toujours pour l’exercice 2010 le groupe a obtenu des agréments au Cameroun et en Côte d’Ivoire.

La filiale camerounaise a débuté ses activités le 4 mars dernier. BGFIBank a mis aussi en place une holding chargée d’animer et réguler l’ensemble des activités du groupe. La Banque a aussi mis en place une Business Bank School (BBS) dont l’investissement est évalué à plus de 800 millions de FCFA en 2010.

Par ailleurs, en termes de perspectives le groupe BGFI vise la performance par la pertinence de la stratégie, l’efficacité de l’organisation et la qualité du management. La stratégie tient sur la croissance, le développement international et le leadership. Ce projet, dénommé Cap 2015, se défini en 4 axes : développement commercial, le développement humain, le management global et maîtrise des risques et l’efficience.

Publié le 07-03-2011 Source : infosgabon Auteur : Gaboneco

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES