spot_imgspot_img

L’Etat rachète un marché et le rétrocède à la mairie de Libreville

Le gouvernement gabonais a racheté le marché d’Oloumi, dans le 5ème arrondissement de Libreville, à un promoteur privé et l’a rétrocédé à la mairie, a annoncé le maire de la capitale, Jean-François Ntoutoume Emane.

‘’La rétrocession du marché d’Oloumi a été rendue possible grâce au concours du gouvernement de la République moyennant un coût’’, a déclaré, M. Ntoutoume Emane qui n’a pas précisé le montant de la transaction entre l’Etat le promoteur privé ayant construit ce marché.

L’édile de la capitale gabonaise a indiqué que la rétrocession du marché d’Oloumi est le début d’un processus visant le retour à la municipalité des marchés construits par des promoteurs privés.

Il a par ailleurs annoncé la construction d’un grand marché au PK 8, au lieu dit marché Banane mais aussi à Oloumi, un marché qui, selon lui, sera le plus grand et le plus moderne de toute l’Afrique centrale.

Les marchés constituent l’une des principales sources de recettes de la mairie. Le marché de Mont-Bouët, le plus grand de Libreville et du pays, génère au quotidien une trentaine de millions de FCFA, indique-t-on.

A l’époque où il était maire de Libreville (1997-2002), Paul Mba Abessole, le leader du Rassemblement pour le Gabon (RPG) avait sollicité des promoteurs privés pour construire des marchés à Libreville.

Les baux emphytéotiques conclus pour la construction des marchés de Louis (1er arrondissement), Nkembo (2ème arrondissement), Akébé Plaine (3ème arrondissement) et Oloumi (5ème arrondissement) ont été dénoncés, par les experts, comme une mauvaise opération réalisée par le leader du RPG.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES