spot_imgspot_img

Les promoteurs hôteliers dans les bonnes grâces des autorités gabonaises

La municipalité du Cap Estérias, localité à une trentaine de km au nord de Libreville, a décidé d’alléger les procédures fiscales pour les opérateurs économiques désirant investir dans les secteurs de l’hébergement et de la restauration.

Samedi, le maire du Cap Estérias, M. Séraphin Médico, a expliqué que la décision a été prise dans la perspective de la 28ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football que le Gabon doit co-organiser avec la Guinée-Equatoriale en 2012.

La municipalité a décidé notamment de faciliter la recherche et l’acquisition des terrains, réduire les taxes et les impôts liés à l’exploitation des espaces d’hébergement et de restauration.

’’Nous devons saisir la main tendue du gouvernement pour accroitre les capacités d’hébergement, dans la mesure où notre Cité offre de nombreux avantages touristiques’’, a déclare M. Médico.

Le Gabon, qui s’attend à recevoir plus de 8.000 visiteurs lors de la CAN 2012, est confronté à un problème de structures d’hébergement.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES