Le Gabon a recouvré en 2010, des recettes publiques de l’ordre de 1703,6 milliards de FCFA, contre 1441,5 milliards de FCFA en 2009, soit une hausse de 18,2 %, a appris l’AGP.

Selon la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), les statistiques relatives aux opérations financières fin décembre n’étant pas encore disponibles, la situation des finances publiques à fin novembre 2010 se présente ainsi qu’il suit : l’exécution du budget s’est soldée par un excédent primaire de 251,2 milliards de FCFA, un excédent base ordonnancements de 191,9 milliards de FCFA et un solde global ‘’base caisse’’ de 101,7 milliards de CFA.

Les recettes totales ont été recouvrées à hauteur de 1703,6 milliards de FCFA, contre 1441,5 milliards de FCFA à fin 2009, soit une hausse de 18,2 %. Cette performance est tirée par le niveau d’encaissement de recettes pétrolières (+38,3%, soit 982,1 milliards de FCFA) par rapport aux recettes hors-pétrole, qui se sont légèrement contractées de 1,3%, soit 721,5 milliards. Les dépenses exécutées se sont établies à 1511,7 milliards de FCFA, contre 1186,2 milliards l’an dernier, soit un accroissement de 27,4%.

Cette situation s’explique essentiellement par l’accélération du niveau d’exécution des dépenses relatives aux biens et services de 230,3 milliards de FCFA, soit 16,5 % : et aux dépenses d’investissement qui se sont élevées à 522,8 milliards de FCFA, 158%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here