Valises africaines : le parquet de Paris ouvre une enquête pour entendre Robert Bourgi

L’avocat a accusé des figures politiques comme Jacques Chirac, Dominique de Villepin ou même Jean-Marie Le Pen d’avoir reçu des fonds occultes de dirigeants africains pour financer leur campagne
Le parquet de Paris a ouvert mardi une enquête préliminaire pour entendre l’avocat Robert Bourgi qui a accusé Jacques Chirac, Dominique de Villepin et Jean-Marie Le Pen d’avoir reçu des fonds occultes de chefs d’Etat africains, a-t-on appris auprès du parquet.

L’enquête a été confiée à la brigade financière, a-t-il précisé.

Conseiller de l’ombre de l’Elysée pour les affaires africaines, l’avocat franco-libanais a assuré, dans les médias, avoir remis à l’ancien président Jacques Chirac et son Premier ministre Dominique de Villepin 20 millions de dollars de dirigeants africains.

Il a ensuite accusé Jean-Marie Le Pen d’avoir lui aussi reçu des fonds occultes de chefs d’Etats africains pour financer sa campagne présidentielle de 1988.

Jacques Chirac, Dominique de Villepin, Jean-Marie Le Pen ont annoncé leur intention de porter plainte pour diffamation.

A la suite de ces déclarations, de nombreux responsables politiques de droite et de gauche ont demandé l’ouverture d’une enquête judiciaire. M. Bourgi s’est dit prêt à venir témoigner devant un juge.

Les faits sont-ils prescrits ?

La question de la prescription des faits, dénoncés par l’avocat, sera au coeur de l’enquête judiciaire, réclamée par de nombreux responsables politiques, et ouverte par le parquet deux jours après les accusations fracassantes de l’avocat.

Car si la loi de 1995 sur le financement de la vie politique prévoit des peines de cinq ans de prison pour ce type d’infraction, les faits sont prescrits au bout de trois ans.

Au terme de l’enquête préliminaire, le parquet peut décider d’ouvrir une isntruction et la confier à un juge. Mais il peut s’y refuser, estimant que l’ensemble des faits, s’ils sont avérés, sont toutefois prescrits.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Madagascar: le président se rend à Tamatave, particulièrement touchée par le coronavirus

Madagascar connaît actuellement une flambée de cas de Covid-19, particulièrement à Tamatave, la 2e ville du pays, où le personnel soignant manque de moyens....

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...

Le Gabon et Sao Tomé s’accordent sur la délimitation de leur frontière maritime

Les députés gabonais réunis en séance plénière, le 11 mai 2020, ont ratifié le traité sur la délimitation de la frontière entre le Gabon...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...