Le Dr Noel Ogowet Igumu, gynécologue et responsable de la clinique MIA de Libreville, a été placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Libreville pour homicide involontaire sur la personne Mme Mamfoumbi. Lors de l’audience qui a eu lieu mardi, le Dr Noel Ogowet Igumu a été reconnu coupable de négligence et d’inobservation des règles en matière médicale, ayant entraîné deux morts.

Le procès a ainsi, mis en exergue les faits constitutifs de carences professionnelles, soutenu par la déposition du mari de la défunte, Jean Louis Tsouka.

De ce fait, le docteur Noël Ogowet a été condamné à cinq mois d’emprisonnement dont quatre avec sursis et à payer une amende de 10 millions de francs CFA. Ses conseils ont fait appel de ce verdict.

Les faits remontent à 2006, année au cours de laquelle Mme Manfoumbi enceinte a perdu son bébé et plus tard sa propre vie.

Selon l’histoire, une fois à terme, Mme Manfoumbi s’est rendue à la clinique MIA du Dr Ogowet qui l’a suivie pendant toute sa grossesse. Le praticien qui a également constaté son état, décide d’anticiper sur les évènements en lui injectant un médicament pour accélérer cette phase préliminaire. Et cela, sans requérir les avis ni du mari, ni de la patiente. A cette première erreur, va s’en ajouter une autre qui sera fatale pour la patiente, celle de faire accoucher Mme Manfoumbi aux forceps donc par voie basse alors que les visites tout au long de la grossesse avaient démontré que la patiente avait un bassin étroit en plus du poids important de l’enfant (3,8 kgs).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here