En attendant le verdict des contentieux en cours de jugement à la Cour Constitutionnelles, le président du Centre des Libéraux réformateurs, Jean Boniface Assélé a présenté mardi face à la presse les candidats de son parti aux prochaines élections législatives.

Le président du Centre des Libéraux Réformateurs (CLR), Jean Boniface Assélé a présenté au siège de son parti au Cabaret des Artistes, les 38 candidats, dont les candidatures ne souffrent d’aucune contestation, sur les 51 précédemment validés et publiés les 17 novembre dernier par la Commission nationale autonome et permanente (CENAP).

En effet, six candidats du CLR sont passés hier en audience devant les juges constitutionnelle suite au recours intentés par des partis pour contester certaines candidatures, notamment celles de leurs membres démissionnaires ou pas au moment du dépôt des candidatures.
A ces six candidatures contestées s’ajoutent sept autres portant à très le nombre de candidatures du CLR contestées.

En attendant le verdict de la Cour constitutionnel, le général Jean Boniface Assélé a passé en revue et présenté ses troupes au grand public. Pour lui se sont des candidats jeunes qui incarnent la génération du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, par ailleurs président du parti démocratique gabonais (PDG) et capables de lui apporter une Majorité confortable à l’Assemblée nationale.

Par cette occasion le président du CLR a demandé à ces candidats de faire de l’implantation de son parti, sur tout le territoire national, le leitmotiv de la pré campagne électorale. En effet, le Centre des Libéraux Réformateurs présente se candidats aux prochaines législatives dans les neufs provinces du Gabon.

En boucle le président a déclaré que les candidats du CLR avaient avaient des chances certaines pour l’emporter. Il a toutefois souhaité que les prochaines législatives soient propres et transparentes. L’objectif affiché par le président du CLR est celui de constituer un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale, en obtenant au minimum cinq députés au terme des élections du 17 décembre prochain.

Actuellement le Centre des Libéraux Réformateurs qui compte de nombreux élus locaux, ne dispose que de trois députés. Jean Boniface Assélé au demeurant appeler les électeurs à accorder leurs suffrages aux candidats de son parti. ‘’On doit nous donner un espace pour nous exprimer’’ a-t-il fait savoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here