Candidat à sa propre succession à la tête de la Commission de l’Union africaine (UA), Jean Ping pourra bien compter sur le soutien du Gabon. Malgré les doutes émis par certains…

Parce que certains doutaient de la réalité de leur soutien à Jean Ping, président de la Commission de l’Union africaine (UA) et candidat à un deuxième mandat, les autorités gabonaises se sont fendues, fin décembre, d’un communiqué pour appuyer sa candidature. Il semble que, dès le mois d’août, elles aient adressé un courrier à la Guinée équatoriale pour l’informer de leur position. Depuis, des émissaires ont été dépêchés dans plusieurs capitales africaines afin de solliciter le soutien des chefs d’Etat et des organisations sous-régionales. Quant au président Ali Bongo Ondimba, il a personnellement écrit à ses pairs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here