Rentrée solennelle de la Cour Constitutionnelle qui marque l’ouverture des activités de l’année 2012, s’est effectuée ce jeudi, au siège provisoire de Libreville sur fond de bilan du travail de l’année écoulée.

L’évènement du jour, présidé par la Présidente de la Cour Constitutionnelle était rehaussé par la présence du Chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba, entre autres.

Cette rentrée qui répond aux dispositions constitutionnelles était consacrée à la consolidation de l’état de droit démocratique, a permis à la Présidente de l’institution, Marie Madeleine Mborantsuo, de faire le bilan en tenant compte des cas apparus dans son fonctionnement lors de l’année écoulée.

Cette cérémonie intervient plus d’un mois après la tenue des élections législatives (le 17 décembre dernier). Les premiers résultats de ces élections focalisent actuellement le travail de la Cour Constitutionnelle. Le contentieux électoral, suite aux 45 recours déposés sur sa table n’est pas encore vidé.

“Nous aurons le loisir de tirer tous les enseignements de cette consultation électorale après que la Cour ait vidé le contentieux électoral dont elle est actuellement saisie”, a rassuré Mme Mborantsuo.

Aussi, a-t- elle attiré l’attention du gouvernement sur la nécessité d’introduire la biométrie dans le processus électoral national.

Lors de cette cérémonie, la garde des sceaux a salué de manière appuyée l’attachement du Chef de l’Etat aux valeurs républicaines.

Selon Mme Marie Madeleine Mborantsuo, l’apport de la Cour Constitutionnelle sur le plan national se traduit aujourd’hui par le traitement de 1235 dossiers dont 1012 en matière électorale, 196 concernant le contrôle de constitutionnalité, 11 se rapportant à l’interprétation de la constitution et des autres textes à valeur de constitutionnalité, 6 pour ce qui est du règlement de conflit d’attribution entre les institutions de l’état, 6 relatifs à la révision de la constitution et 4 s’agissant du recensement général de la population.

A la fin de cette année, la Cour Constitutionnelle fêtera ses 20ans d’existence. A cet effet, sa Présidente a souhaité que cet évènement coïncide avec la livraison du futur siège de l’institution, actuellement en chantier sur le front de mer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here