Les Etats-Unis ne pourront pas empêcher Israël d’attaquer l’Iran

Barack Obama
La question nucléaire iranienne et la possibilité d’une guerre dans les prochains mois entre Israël et ses alliés et l’Iran et les siens est devenue la question internationale la plus brûlante, bien loin devant la sanglante guerre civile syrienne et le chaos qui s’installe en Egypte. Et face à cette montée des périls, l’administration Bush semble en quelque sorte prise au piège, entre son désir d’empêcher la République islamique de se doter d’une arme nucléaire et celui de ne pas se retrouver malgré elle emportée dans un conflit dont nul le connaît les implications et l’issue. A Téhéran et à Jérusalem la réthorique guerrière semble de plus en plus l’emporter sur toute autre considération.

Pour le régime discrédité des Mollahs, sa capacité à fanfaronner et résister aux pressions occidentales est sans doute le meilleur moyen de conserver le pouvoir et pour Benjamin Netanyahou, faire face à ce qui est considéré en Israël comme une menace existentielle, est aussi le meilleur atout pour ne pas perdre son poste menacé de Premier ministre.

Le Grand Ayatollah Ali Khamenei a à nouveau mis en garde contre le fait que toute attaque contre le programme nucléaire iranien serait coûteuse pour les Etats-Unis. Cela intervient après de nouvelles menaces israéliennes contre les sites nucléaires de la République islamique et surtout les déclarations du Secrétaire américain à la défense Leon Panetta jugeant vraisemblable une attaque israélienne à partir du printemps.

A quoi rime la tentative de solution négociée poursuivie par la Maison Blanche et les sanctions si de toute façon Israël ne leur accorde pas le moindre crédit et considère que la seule option qui lui reste est de bombarder? C’est la question que se pose la chaîne de télévision américaine CBS en s’interrogeant sur les limites de l’influence américaine sur Israël.

Le grand spécialiste des questions de défense de CBS, John Miller, explique que la question posée aujourd’hui par Conseil national de sécurité américain est de savoir «si nous serons avertis avec un jour d’avance, une semaine d’avance ou deux heures à l’avance?» Et il estime que la réponse la plus probable est… deux heures, «parce qu’Israël ne veut pas donner beaucoup de temps aux pressions américaines pour s’exercer». Bob Schieffer, principal correspondant de CBS à Washington, estime que l’administration Obama cherche aujourd’hui à faire comprendre à Téhéran que sa capacité à contrôler le gouvernement israélien est limitée et qu’il ne s’agit pas seulement de la vieille technique «du bon et du méchant».

Sur la radio publique américaine NPR, le journaliste israélien Ronen Bergman apporte un autre élément de compréhension au drame en train de se jouer. Il n’a pas de doutes sur le fait qu’Israël va attaquer l’Iran dans les prochains mois et explique pouquoi Netanyahou le fera avec ou contre l’assentiment de Washington.

«Du point de vue israélien, une bombe nucléaire iranienne est une menace existentielle, la menace est imminente, presque imminente… En comparant les conséquences possibles, y compris des attaques de missiles contre les villes israélienne et des attaques terroristes contre des cibles juives et israéliennes dans le monde, pour tragiques qu’elles soient, elles ne sont pas au niveau d’un Iran disposant d’un arsenal nucléaire. Ils vont faire un choix et ce sera celui d’envoyer les bombardiers. Israël est un pays qui souffre d’un traumatisme lié au passé et fera tout pour empêcher un nouvel holocauste… Quand vous mettez tout cela ensemble, vous parvenez au fait qu’Israël fera tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher l’Iran d’obtenir des capacités nucléaires».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Coronavirus : plus de 377 000 personnes sont mortes du Covid-19 dans le monde

Avec près de 30 000 morts au Brésil et plus de 10 000 au Mexique, l’épidémie menace de faire s’effondrer les systèmes hospitaliers d’Amérique...

Une manifestation interdite contre les violences policières rassemble 20 000 personnes à Paris

Des incidents ont éclaté en marge de ce rassemblement lancé sur les réseaux sociaux à l’appel du comité de soutien à la famille d’Adama...

Mort de George Floyd: plusieurs États américains en appellent à la Garde nationale

Après la mort de George Floyd, la colère de la communauté noire s'étend à tous les États-Unis. Des rassemblements parfois émaillés de violences ont...

Opep : la réduction de la production pétrolière examinée par le conseil des gouverneurs

Le conseil des gouverneurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) était en conclave, jeudi 28 mai, à la faveur d'une visioconférence. La...

Coronavirus en France: 57 morts à l’hôpital en 24h, la baisse se poursuit en réanimation

C'est une tendance depuis maintenant plusieurs semaines, le nombre de réanimations, facteur essentiel du déconfinement, reste en baisse. Si ce week-end marque la fin...

Hydroxychloroquine : l’étude du Lancet sous le feu des critiques de scientifiques

Des dizaines de scientifiques ont publié ce jeudi une lettre ouverte exprimant leurs "inquiétudes" sur les méthodes de la vaste étude parue en fin...

Suivez-nous!

1,335FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Coronavirus : 3 nouveaux décès soit 20 depuis le déclenchement de la pandémie au Gabon

Le Gabon a enregistré 3 nouveaux décès liés au Covid-19, soit au total 20 morts depuis le déclenchement de la pandémie dans le pays...

Coronavirus : Le dépistage payant qui fait jaser

Coronavirus oblige, dans plusieurs structures sanitaires de Libreville, les patients soumis à certains examens médicaux sont contraints de se faire dépister mais à leurs...

Gabon: imbroglio autour du paiement des pensions retraite des agents contractuels et auxiliaires des Douanes

Voilà près d’un an que les agents contractuels et auxiliaires des Douanes retraités broient du noir. Pour cause, ces derniers n’auraient toujours pas perçu...

Lutte contre le Covid-19 : Le rappel à l’ordre de Matha

Le ministre de l’Intérieur a regretté, le 1er juin, le relâchement dans l’observation des mesures barrières visant à lutter contre le Covid-19, à l’instar...

Pascal Houangni Ambouroue va lancer un audit financier pour justifier la gestion décriée de la gratuité d’eau et d’électricité

Le ministre de l’Energie et des ressources hydrauliques, Pascal Houangni Ambouroue, a annoncé dans « Union », le quotidien progouvernemental qu’il va lancer un...