Gabon : L’UPG en quête de sérénité ?

L’accalmie n’est toujours revenue au sein de l’Union du peuple gabonais (UPG), quatre mois après le décès de son leader, Pierre Mamboundou. La dernière déclaration publiée récemment par le porte-parole du parti, Thomas Ibinga Mbougou, en dit long sur les tiraillements à l’intérieur de ce parti d’opposition.

Le dernier réaménagement opéré au sein du secrétariat exécutif est venu en rajouter au climat déjà délétère qui règne à l’UPG depuis la disparition de son président fondateur, Pierre Mamboundou, le 15 octobre dernier. Dans sa déclaration, M. Ibinga Mbougou a rappelé les droits et les devoirs du secrétaire exécutif de l’UPG, évoquant les articles 12 et 28 du règlement intérieur du même parti.

Or, le comportement de l’actuel secrétaire exécutif du parti, note la déclaration, semble être en porte-à-faux avec les exigences de sa fonction contenues dans les textes régissant le parti. Pour le porte-parole de l’UPG, en prenant la décision unilatérale de procéder à la reconfiguration du Secrétariat Exécutif, M. Mathieu Mboumba Nziengui, actuel premier responsable du parti, n’a pas veillé à la cohésion de sa formation politique (art 28). M. Ibinga Mbougou dénonce également le non respect de l’article 12 qui dit clairement que le pouvoir de nomination des membres du Bureau exécutif échoit au Congrès et non au Secrétaire exécutif.

Et d’ajouter qu’il y a manifestement une volonté pour M. Mboumba Nziengui de confisquer les rennes du parti et d’ajourner le Congrès de restructuration exigé par la base. Selon le porte-parole du parti, les actes récemment posés par Mathieu Mboumba Nziengui ne respectent pas la mémoire du Président Pierre Mamboundou qui était très respectueux de la légalité. M. Thomas Ibinga Mbougou a parlé des limites des pouvoirs de Mathieu Mboumba Nziengui, qui n’a pas le droit de nomination, au regard des textes. Pour ne plus paraître défaillant dans sa mission de maintenir la cohésion du parti, a dit Thomas Ibinga, Mathieu Mboumba Nziengui devrait tout mettre en œuvre pour que ‘’la volonté des militants de l’UPG redevienne le fondement des pouvoirs des autorités du parti.’’

Outre les arguments évoqués plus haut, le porte-parole, s’exprimant au nom des militants loyaux aux idéaux de Pierre Mamboundou a exigé que tous les organes soient maintenus tels que Pierre Mamboundou les a laissés. D’autant plus que le Secrétaire Exécutif n’a pas pouvoir d’abroger les décisions prises par le Président selon le parallélisme des formes au regard du fait qu’il a lui-même été nommé par Pierre Mamboundou, à l’instar de tous les autres membres du directoire UPG. Selon Thomas Ibinga, il n’y a que la tenue d’un congrès qui pourrait mettre fin aux errements des uns et des autres pour ramener l’union, la responsabilité et la dignité de l’UPG.

Les propos de M. Ibinga ne fait pas l’unanimité à l’UPG. Certains membres du parti ne partagent pas son avis.

Pour Bruno Ben Moubamba, membre dudit parti, L’UPG est victime d’une « conspiration » animée par des gens dangereux qui se présentent comme des agneaux mais qui sont en réalité des loups féroces. Son soutien (qui ne les craint pas) à la légitimité au sein de ce parti a réduit leurs chances de succès, d’où l’agressivité de certains.

« Aucun Gabonais ne doit écouter tous ceux qui crient +au feu à l’UPG+ ni croire aux mensonges contre la direction du parti », a indiqué Bruno Ben Moubamba qui s’est dit pour une UPG modernisée, loin des intrigues des « parrains » et donc véritablement fidèle à Pierre MAMBOUNDOU.

Au vu de tout ce qui est dit, il y a moyen de s’interroger si l’UPG est quête de sérénité.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....