Sénégal : Wade et Sall au coude à coude pour un second tour

Pour le camp du président sortant Abdoulaye Wade ce n’est pas un échec mais on est tout de même loin de la large victoire annoncée. Pas de victoire au premier tour et un second tour qui s’annonce plus compliqué que prévu pour le « Vieux ». L’opposition du coup relève la tête et commence à y croire alors que les élections se sont plutôt bien déroulées. Les résultats provisoires officiels devraient être communiqués mardi au niveau départemental et vendredi au niveau national, selon la Commission électorale nationale autonome (Céna). « Les chiffres en notre possession indiquent qu’un second tour est inévitable. Nous avons gagné les plus grands départements du Sénégal » dont l’agglomération dakaroise, a déclaré Macky Sall, l’un des principaux candidats d’opposition et ancien Premier ministre d’Abdoulaye Wade. Un des responsables de sa campagne, Jean-Paul Dias, avait auparavant déclaré que Macky Sall était au « coude-à-coude avec le président Abdoulaye Wade », ce dernier étant « autour de 34 à 36 % » et Macky Sall autour de « 32 à 34 ».

Le second tour est inévitable

« Oui, le second tour est inévitable » a déclaré Abdou Latif Coulibaly, un des responsables de la campagne d’un autre poids-lourd de l’opposition, Moustapha Niasse, également ex-Premier ministre du président Wade. Selon lui, « ça peut encore changer, mais sur environ 60 % des votes, la tendance c’est 30 % pour Wade, 26 % pour Macky et 20 % pour Niasse ». Des estimations non officielles, également publiées par la presse sénégalaise lundi, que n’entend absolument pas confirmer le camp du président Wade, 85 ans, élu en 2000, réélu en 2007 et dont la candidature à sa propre succession est jugée « anticonstitutionnelle » par ses opposants.

Pas de tendance lourde pour le camp Wade

« On est en train de collecter les résultats et rien ne permet de dire qu’il y aura un deuxième tour », a déclaré El Hadj Amadou Sall, un des responsables de la campagne du président Wade. Selon lui, les derniers résultats en sa possession portaient sur « 8% à 9% » des votes et « il n’y a pas de tendance lourde ».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,337FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....