Henri Ohayon, a précisé que le Gabon a besoin de 125 milliards de dollars (20 000 milliards de francs CFA) pour réaliser les projets du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE)

Henri Ohayon, a précisé que le Gabon a besoin de 125 milliards de dollars (20 000 milliards de francs CFA) pour réaliser les projets du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE)
A la faveur de sa présentation au New-York Forum Africa qui se tient à Libreville, le directeur général de l’Agence nationale des grands travaux (ANGT), Henri Ohayon, a précisé que le Gabon a besoin de 125 milliards de dollars (20 000 milliards de francs CFA) pour réaliser les projets du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE) d’ici à 2016.

Le New-York Forum Africa a permis d’avoir un aperçu de la déclinaison des 12 000 milliards de francs CFA que le président Ali Bongo a promis, après le Conseil d’orientation de l’ANGT de février dernier, d’investir dans des projets d’infrastructures d’ici 5 ans.

Le directeur général de l’ANGT a indiqué que le développement du Gabon nécessite des infrastructures bien pensées. En cela, les projets à réaliser concernent tous les secteurs de la vie. Notamment, la santé, l’éducation, le logement, les infrastructures routières.

Les financements pour de telles réalisations devraient provenir, entre autres, du gouvernement, des investissements privés, des partenariats noués, des investissements privés directs ainsi que du Fonds souverain de la République gabonaise dont la création a été annoncée à l’issue du conseil des ministres du 3 février 2012.

Henri Ohayon a indiqué, pour ce qui est de la route, que les besoins du Gabon se chiffrent à 3300 km, précisant qu’actuellement 500 km sont en cours de construction. Tandis qu’au sujet du logement, le Gabon a besoin urgemment de 200 000 maisons au regard de sa démographie galopante. Henry Ohayon n’a pas manqué de reconnaitre qu’un retard a été pris dans le projet des 5000 logements par an annoncé par le chef de l’État gabonais, Ali Bongo Ondimba.

Pour l’instant, a-t-il indiqué, seuls 1500 logements seront construits cette année, 35 000 pour les deux années à venir tandis 170000 maisons seront nécessaires après 2017 pour combler durablement le déficit actuel du secteur de l’habitat.

M. Ohayon est également revenu sur le projet de construction du nouvel aéroport de Libreville, prévu aux alentours de Bikélé, l’aménagement des aéroports à l’intérieur du pays et le développement des ports qui nécessitent un accent particulier. Au sujet des transports, deux nouvelles lignes de chemin de fer de 350 km sont nécessaires pour desservir la province de l’Ogooué-Ivindo, où se situe le gisement de fer de Bélinga, et celle de l’Ogooué-Maritime.

Article original : https://gabonreview.com/blog/20-000-milliards-de-francs-cfa-dinvestissements-au-gabon-a-lhorizon-2016/#ixzz1xPqnIXPU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here