La petite reine gabonaise avec la 8e édition de la Tropicale Amissa Bongo, qui aura lieu en janvier 2013, foulera le sol de la ville d’Ebolowa au Cameroun comme lors de son édition 2011.

Selon les informations du comité d’organisation de la course cycliste gabonaise, Tropicale Amissa Bongo, qui seront dévoilées très prochainement dans les détails, la ville d’Ebolowa située à 125 km de Yaoundé, la capitale du Cameroun, sera pour une seconde fois traversée par la petite reine gabonaise.

«Les contours de la prochaine Tropicale Amissa Bongo qui aura lieu en janvier 2013 sont déjà dessinés. Nous pouvons d’ores et déjà annoncer que le grand départ aura lieu à Bitam dans la Province du Woleu-Ntem et que le peloton se dirigera dès le premier jour vers le Cameroun à Ebolowa, qui avait déjà accueilli une étape de l’édition 2011», déclarent les organisateurs de cet évènement.

Le succès populaire de cette étape a donc incité les organisateurs de l’évènement sportif le plus important du début de l’année au Gabon, et le premier du calendrier de l’Union cycliste internationale (UCI), à renouveler l’expérience en prolongeant même cette fois, le séjour au Cameroun où les coureurs resteront loger avant la deuxième étape qui aura lieu dans la capitale du pays à Yaoundé, la ville aux sept collines.

«Cette incursion de deux jours à l’étranger, la plus longue dans l’histoire de la Tropicale Amissa Bongo, s’inscrit dans la continuité du développement international de l’épreuve», peut-on lire sur le site de l’événement.

Notons que c’est sur la toute première étape du Tour du Gabon disputée à l’étranger, que le Français Yohann Gene est rentré dans l’histoire de la Tropicale Amissa Bongo. Le coureur d’Europcar s’est en effet imposé au terme d’un magistral sprint massif en 3 heures, 47 minutes et 35 secondes lors de la 2e étape de l’édition 2011 disputée sur 147 kilomètres entre Bitam et Ebolowa au Cameroun.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here