Le président de l’Assemblée nationale du Gabon rejette l’idée d’une conférence nationale

Le président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, a rejeté l’idée d’une conférence nationale dont la tenue est réclamée par les leaders de l’Union nationale (UN, parti d’opposition dissous), qui estiment que c’est la seule issue pour sortir de la crise politique que traverse le Gabon.

 »Le temps des concertations interminables pour la répartition des postes est révolu’’, a déclaré M. Nzouba Ndama, à l’ouverture de la 2ème session ordinaire de l’Assemblée nationale, dite session budgétaire, lundi à Libreville.

 »Le temps des conférences nationales dont la seule finalité, pour les politiques avides de pouvoir, est de rechercher une place au soleil, me semble également dépassé’’, a-t-il martelé, soulignant que le débat démocratique se déroule désormais au Parlement.

Selon M. Nzouba Ndama, de nouvelles majorités pourraient se constituer à la faveur des prochaines élections locales, afin de permettre ‘’aux forces politiques qui ne sont pas représentées à l’Assemblée nationale d’apporter leur contribution au débat et à la construction de notre idéal commun au niveau local’’.

Le président de l’Assemblée nationale a toutefois estimé qu’il est ‘’tout à fait approprié que des forces ou des leaders politiques, lorsqu’ils le veulent, viennent dialoguer avec le chef de l’Etat, suivant un geste républicain, afin d’exprimer au représentant de tous les Gabonais leurs plus profondes convictions, surtout si de telles convictions vont étroitement dans l’intérêt des Gabonaises et des Gabonais ».

Le 15 août dernier, de violents affrontements avaient opposé, dans le 2ème arrondissement de Libreville, les partisans de l’UN aux forces de l’ordre, déployées dans le quartier pour empêcher la tenue d’un meeting du secrétaire exécutif du parti dissous, André Mba Obame, qui voulait profiter de cette opportunité, pour convaincre ses militants du bien-fondé d’une conférence nationale, souveraine de surcroit.

Bien que controversée, l’idée commence cependant à faire son chemin puisqu’elle ne laisse personne indifférente, à en juger par les sorties des leaders politiques sur la question.

Vendredi dernier, le président en exercice de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR), un regroupement de sept partis d’opposition, Me Louis Gaston Mayila, avait appelé la classe politique nationale à sceller ‘’une paix des braves’’, en organisant une concertation politique, ‘’peu importe le nom qu’on donnera à cette rencontre’’, pour sortir le pays de la crise.

 »La solution aujourd’hui n’est pas de nier l’existence de la crise, parce que la crise est bien là’’, a déclaré l’ancien baron PDG, passé à l’opposition au lendemain de l’élection présidentielle anticipée de 2009.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Centrafrique: la Russie annonce le départ de renforts déployés dans le pays

Alors que la pression s’est accentuée sur la capitale, Bangui, cette semaine, la Russie a informé les Nations unies du départ d’un des éléments...

Le Gabon se dote d’une usine de médicaments génériques – Afrique économie

Le Gabon vient de terminer la construction d’une usine de fabrication des médicaments génériques. Baptisée Santé pharmaceutique, l’usine située dans la Zone économique spéciale...

Elections 2021 en Afrique : qui sont ces vieux présidents éternels candidats

Ils ont l'expérience des élections. Beaucoup d'expérience. Qui sont ces candidats à leur propre succession, recordmen de la longévité au pouvoir, déclarés ou attendus...

Gabon: en deux jours l’effectif de la Mairie de Libreville passe de 2320 à 3245

C’est ce qui ressort d’un rapport sur l’effectif des agents de la Mairie de Libreville. En effet, ce rapport qui comprend les résultats du...

Covid-19 : seulement 14 jours et déjà près de 250 nouveaux cas en janvier 2021

Deux semaines seulement après le début de la nouvelle année, le Gabon est en passe de battre son propre record du nombre de nouvelles...

Sénatoriales 2021 : le nouveau découpage électoral des 52 sièges de sénateurs au Gabon

Alors que le calendrier des sénatoriales vient d’être fixé par le Centre gabonais des élections (CGE), la rédaction d’Info241 revient sur le nouveau découpage...

Suivez-nous!

1,546FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Centrafrique: la Russie annonce le départ de renforts déployés dans le pays

Alors que la pression s’est accentuée sur la capitale, Bangui, cette semaine, la Russie a informé les Nations unies du départ d’un des éléments...

Le Gabon se dote d’une usine de médicaments génériques – Afrique économie

Le Gabon vient de terminer la construction d’une usine de fabrication des médicaments génériques. Baptisée Santé pharmaceutique, l’usine située dans la Zone économique spéciale...

Elections 2021 en Afrique : qui sont ces vieux présidents éternels candidats

Ils ont l'expérience des élections. Beaucoup d'expérience. Qui sont ces candidats à leur propre succession, recordmen de la longévité au pouvoir, déclarés ou attendus...

Gabon: en deux jours l’effectif de la Mairie de Libreville passe de 2320 à 3245

C’est ce qui ressort d’un rapport sur l’effectif des agents de la Mairie de Libreville. En effet, ce rapport qui comprend les résultats du...

Covid-19 : seulement 14 jours et déjà près de 250 nouveaux cas en janvier 2021

Deux semaines seulement après le début de la nouvelle année, le Gabon est en passe de battre son propre record du nombre de nouvelles...