Le Réseau des femmes sénateurs du Gabon (REFESEG) a exprimé, au cours d’une audience mercredi à Libreville, au président du Sénat, Rose Francine Rogombe sa volonté d’impliquer la femme rurale dans la vie politique et publique nationale.

La sortie prochaine du REFESEG à Franceville, dans la province du Haut-Ogooué, a permis aux femmes sénateurs de rencontrer le président du sénat, par ailleurs présidente d’honneur du réseau, Rose Francine Rogombé, afin d’exprimer leur volonté d’impliquer la femme rurale dans la vie politique et publique nationale.

A Franceville, le réseau entend organiser un séminaire à l’intention des femmes rurales, pour les encourager à s’intéresser et à s’impliquer davantage à la gestion des affaires politiques et publiques nationales.

Ces femmes, qui entendent échanger avec leurs congénères rurales de Franceville sur les questions relatives au bien-être de la femme, de son rôle, de ses droits et devoirs, ont mis à profit cette rencontre pour élaborer un programme d’activités relatif à l’organisation dans les tout prochains jours, de ce séminaire de sensibilisation.

La présidente du réseau, Lucie Aubusson épouse Mboussou a signalé qu’une ‘’délégation de leur réseau s’est rendue dans la province du Haut-Ogooué en mission d’exploration où elle s’est entretenue avec les élues locales et les représentants de l’administration pour convenir de la tenue dudit séminaire’’.

Rose Francine Rogombe s’est réjouie de ‘’l’objet de cette rencontre qui leur a permis de décortiquer les activités du REFESEG mais aussi de discuter des questions relatives à la redynamisation de la structure’’.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here