Gabon : Ma terre, mon droit

Les organisations de la société civile gabonaise sont en conclave depuis 48 heures à Libreville, dans le cadre d’un atelier de formation axé sur le plaidoyer. Les assises sont initiées par l’ONG Brainforest et bénéficient d’un appui technique de FERN, une organisation non gouvernementale belge qui est appuyée par l’Union européenne.

Trois jours de travaux pour une meilleure action sur le terrain, c’est là l’objectif visé par Brainforest et FERN en organisant ces assises.

FERN est une organisation internationale luttant pour la justice sociale et la justice environnementale, en lien avec les forêts. Sa spécialité est le plaidoyer et l’appui à la société civile. Les responsables d’ONG locales qui participent activement à cette formation ont pour ambition de produire des plaidoyers de bonne facture, afin que par ce biais, les discussions engagées pour une reconnaissance des droits des populations rurales sur le sol où elles sont installées, parfois depuis plusieurs générations, trouvent un écho favorable auprès des décideurs.

Pour An Bollen, spécialiste de la question et formateur, « les ONG locales ont du potentiel, mais doivent prendre comme aujourd’hui, le temps de renforcer leurs capacités en s’appropriant les outils qui leur permettront de gagner les combats qu’ils ont à mener dans leur domaine d’intervention».

Pour Jean Nestor Pama, président de l’ONG Nyanga Tour, basée à Tchibanga, « cette formation vient à point nommer, vu qu’actuellement notre structure travaille sur les conséquences dommageables, sur les populations locales, de la route bitumée de Mayumba. Depuis la fin des travaux, les populations environnantes ont de l’eau jusqu’à la taille. Mais ça, personne n’en parle, même pas vous les médias. Donc, cette formation nous donnera les outils nécessaires pour préparer un plaidoyer bien structurée à mener auprès des autorités, afin qu’une solution satisfaisante pour ces ruraux soit envisagée ».

En organisant cette formation, l’objectif de l’ONG Brainforest est de permettre aux différents membres des plateformes locales de mieux jouer leur rôle au sein de leurs structures, mais aussi de participer activement et réellement, en tant que citoyens dans la prise de décisions, chacun dans son domaine de compétences.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,711FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES