12ème congrès du RPG : « persévérer dans les choix de toujours »

Ce congrès se présente d’emblée comme celui de la justification des choix récents du leader, Paul Mba Abessole, qui a rejoint le camp de la majorité après avoir longtemps flirté avec le pouvoir d’Omar Bongo Ondimba.
C’est le 1er décembre que s’est ouvert le 12ième congrès extraordinaire du Rassemblement Pour le Gabon (RPG). Un douzième congrès qui révèle la stabilité de ce parti et son attachement à ses institutions.
C’est le charismatique leader de ce mouvement politique, Paul Mba Abessole, autrefois opposant radical au régime d’Omar Bongo, qui a lui-même procédé au lancement de ces assises attendues depuis plus de trois ans et qui avaient été retardées à cause, évidemment, d’un certain nombre d’événements dont le plus important reste la disparition d’Omar Bongo Ondimba qui était devenu pour tout le RPG, un ami.
Du discours prononcé à l’ouverture de congrès, il faut retenir que le président du RPG a essayé de bout en bout de justifier son engagement dans une majorité pour l’émergence au sein de laquelle il ne serait pas écouté. Accusé par ses anciens compagnons de l’opposition et par d’anciens militants ayant rejoint d’autres mouvements d’être beaucoup plus motivé par des intérêts personnels, qui l’ont d’ailleurs emmené à occuper, depuis près de dix mois, le poste de vice-président de l’Assemblée Nationale, Paul Mba Abessole a déclaré : « des groupes […]nous reprochent de rester membre de la Majorité Républicaine pour l’émergence car, disent-ils, nous n’y avons aucun avantage […]je demande à ceux qui sont partis de nous dire ce qu’ils ont eu. J’en connais qui traînent leurs savates ou qui grossissent à cause de la peur du lendemain qu’ils ont dans le ventre ».
Le RPG est désormais dans la majorité. Un choix difficile, mais qui, selon Paul Mba Abessole, n’est pas contraire aux idéaux du parti : « école cadeau, hôpital cadeau, travail pour tous, un toit pour tous ». Il estime que ce projet est réaliste et que « on y trouve beaucoup de nos idées. Celles qui nous sont spécifiques n’y figurent pas, nous devons les défendre nous-mêmes ».
Ce congrès ne s’annonce finalement pas comme celui du passage de témoin, comme les précédents congrès d’ailleurs et dont le plus retentissant reste celui de 2008, au cours duquel des velléités s’étaient faites jour, mettant en « péril » le leadership du « Père ». Ce congrès avait été suivi de la rupture entre Paul Mba Abessole et un groupe mené par Alain Claude Billié-by-Nzé, aujourd’hui membre de la Majorité Républicaine, au même titre que son ancien mentor, et surtout Porte-parole de la Présidence de la République. Pourtant le « Père » vieillit. A 74 ans, l’homme a encore, certes des jours devant lui, mais pour tous, la question est aujourd’hui essentielle : Mba Abessole va-t-il garder la main au risque de condamner son parti à la guérilla politique qui a souvent déstabilisé les partis au lendemain du décès de leur fondateur et leader? Le cas du PGP d’Agondjo et de l’UPG de Mamboundou.
Le congrès s’achève ce dimanche avec quelques réponses à tant de questions, même si évoquer celle de la succession dans un tel parti est souvent mal venue.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Modèle de lettre du policier, gendarme et soldat patriotes

Voici la lettre type que nos policiers, gendarmes et soldats peuvent utiliser pour leur démission. Remplacez les éléments en gras souligné avec l’information qui...

Gabon: deux morts dans des manifestations contre les mesures anti-Covid

Des heurts entre la police et des manifestants qui participaient au concert des casseroles pour exiger l’allègement des décisions du gouvernement contre la propagation...

RDC: des policiers désormais en charge de la sécurité des résidences de Joseph Kabila

La garde rapprochée de l’ex–président Joseph Kabila démilitarisée en pleine crise avec son successeur Felix Tshisekedi. Désormais, ce sont des policiers qui assureront la...

Covid-19: les Gabonais sortent les casseroles pour protester contre le confinement

Au Gabon, concerts des casseroles à Libreville et dans plusieurs villes du pays. Démarré timidement mercredi, le mouvement a pris de l’ampleur la nuit...

Coronavirus: l’Afrique franchit officiellement la barre des 100 000 morts

L'Afrique, qui subit une seconde vague de coronavirus, a passé la barre des 100 000 morts depuis le début de la pandémie. Mais le...

Jusqu’où ira l’escalade entre le Soudan et l’Éthiopie ?

Les deux nations semblent avoir fait un pas de plus vers la guerre alors que leur différend frontalier dure depuis maintenant trois mois. Après...

Suivez-nous!

1,699FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES