spot_imgspot_img

« Plus de relation exclusive entre le Gabon et la France », Ali Bongo Ondimba

Le président Gabonais, Ali Bongo Ondimba a déclaré, dans une interview accordée aux « Marchés Africains », qu’il n’y a plus de relation exclusive entre le Gabon et la France.

«La France reste traditionnellement un partenaire stratégique pour le Gabon, mais il n’y a plus de relation exclusive entre nous. Le Gabon ouvre ses portes à de nouveaux investisseurs », a affirmé le numéro un gabonais.

Pour Ali Bongo Ondimba, la politique de développement du Gabon privilégie des partenariats « gagnant-gagnant ».

«J’ai effectué plusieurs visites d’Etat, visites officielles et visites de travail depuis 2009 en Afrique du Sud, en Australie, en Corée du Sud, aux Etats-Unis, en Italie, au Japon, au Maroc, au Royaume-Uni, en Suisse et à Singapour, en Turquie…Ces visites ont été concluantes et je continuerai sur cette voie. Le Gabon est ouvert au monde, le Gabon est ouvert aux affaires, le Gabon est ouvert à l’innovation», a précisé le président Gabonais.

Selon lui, la stratégie est déjà entamée et porte ses fruits.

«Plus de 4 milliards de dollars de contrats ont été signés avec de nouveaux partenaires dans des secteurs clés depuis 2010 », a annoncé Ali Bongo Ondimba.

On rappelle que le Gabon compte entre 120 et 150 entreprises françaises pour des investissements d’environ 800 millions d’euros. La France est le principal fournisseur du Gabon, avec une part de marché d’environ 35%, et un bailleur de fonds important avec 50 millions d’euros par an, essentiellement sous forme de conversion et d’annulations de dettes et de prêts.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,801FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES