00211356_4a034627645621fc72c99a75307e0b83_arc614x376_w614_us1Après l’état d’alerte décrété, le 7 mars dernier,avec la déclaration d’une épidémie à Libreville et ses environs, le ministère de la Santé a lancé, le 19 mars, une vaste campagne de vaccination pour circonscrire cette infection virale.

Initiée en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), l’opération concerne 450 000 enfants vivant au Gabon dont 250 400 enfants à Libreville et ses environs, où 23 cas de rougeole ont été confirmés par le laboratoire de l’Université des sciences de la santé de Libreville.

«Depuis le 23 février, nous avons constaté des cas positifs de rougeole dans la région sanitaire de Libreville-Owendo. Selon les normes de l’OMS, à partir de 3 cas de rougeole positifs en l’espace d’un mois dans un département sanitaire, on parle déjà d’épidémie ; et à ce jour, nous avons 27 cas positifs de rougeole. Pour empêcher la propagation de cette épidémie, qui frappe les enfants dont l’âge varie entre 9 mois et 10 ans, nous avons lancé cette campagne riposte», a expliqué le Dr Jonasse Solange Ndembi, directrice de la Santé dans la région sanitaire de Libreville-Owendo, relayé par Gabon Matin.

«Même si votre enfant a été vacciné il y a deux semaines, vous devez encore le faire vacciner. Pour les enfants dont le vaccin date de moins de deux semaines, les parents doivent attendre un mois, avant de leur administrer de nouveau le vaccin. J’insiste en disant que la vaccination est gratuite et les vaccins sont de bonne qualité. Les parents doivent se rendre dans les points fixes créés à cet effet, car c’est la santé de leurs enfants qui est en jeu», a souligné le Dr Ndembi.

418 équipes de vaccinateurs composées de deux personnes chacune ont été déployés sur le terrain. De l’hôpital spécialisé de Nkembo au centre communautaire d’Owendo, en passant par le centre de santé de la Peyrie, seuls quelques parents étaient présents au rendez-vous, faute d’avoir été informés du lancement de l’opération. Elle a cependant atteint sa vitesse de croisière 24 heures plus tard.

Par ailleurs, cette campagne s’inscrit dans la volonté du président Ali Bongo, qui a instruit le gouvernement afin que les campagnes de vaccination dédiées aux enfants se déroulent sur l’ensemble du territoire pour renforcer leur immunité et les protéger de certaines maladies. La rougeole est une infection virale éruptive aiguë.

Elle atteint essentiellement les enfants à partir de l’âge de 5-6 mois. Elle se transmet facilement d’une personne à une autre par les gouttelettes de toux en suspension dans l’air. Elle peut également se propager par contact direct avec les sécrétions du nez ou de la gorge de personnes infectées. La vaccination est le meilleur traitement préventif actuel contre cette épidémie.

RÉAGIR

Please enter your comment!
Please enter your name here

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *