La directrice générale de la Radiotélévision gabonaise 2ème chaine (RTG 2), Florence Mbagni a été désignée lundi dernier, nouveau directeur général de radio Gabon à l’issue du premier conseil d’administration de cette radio de service public.

Mme Mbagni est chargée d’exécuter l’ensemble des actes administratifs, notamment l’administration des crédits alloués à Radio Gabon par l’Etat tout au long de la phase de la restructuration de service public audio.

La restructuration de radio Gabon devrait conduire à la mise en place d’un certain nombre d’outils visant la séparation entre la radio, la télévision et la diffusion, indique-t-on dans les milieux de la presse publique.

Selon de sources proches du dossier, la nouvelle radio nationale doit avoir en son sein, deux radios à vocation généraliste, Gabon info et Gabon 9 ainsi qu’une chaîne thématique Gabon Culture.

Actuellement la radio nationale (radio Gabon) a six démembrements à l’intérieur du pays. Il s’agit de Franceville (sud-est), Port-Gentil (sud-ouest), Tchibanga (sud), Koulamoutou (sud-est), Oyem (nord) et Makokou (nord-est).

Crée en 1959, radio Gabon a sérieusement perdu son lustre des années des indépendances. La radio est décriée pour la qualité de ces programmes et d’un personnel sclérosé.

Depuis 2011, la Radiotélévision gabonaise chaîne 1 (RTG1) a été scindée en trois entités distinctes. Radio Gabon, Gabon Télévision et Télédiffusion gabonaise.

Présentement la RTG 1 est logée dans le somptueux immeuble « la maison Georges Rawiri », construit par la Chine. Ce bâtiment contribue à la beauté architecturale du boulevard triomphal où sont également érigés l’Assemblée nationale et le Sénat, fruit aussi de la coopération entre le Gabon et la République populaire de Chine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here