spot_imgspot_img

Sports : vers des contrats de performance avec les fédérations

contrat-tutelle-1A l’issue d’une séance de travail entre le ministre en charge de la Jeunesse et des Sports, Séraphin Moundounga, et les présidents des fédérations sportives, on peut conclure que le Gabon va mettre en place des contrats de performance visant de meilleurs résultats dans les disciplines concernées.

On se dirige, au Gabon, vers des contrats de performance en matière de sport. Tel pourrait être la quintessence de la séance de travail du 23 septembre 2013 entre Séraphin Moundounga, le ministre en charge du Sport, et l’ensemble des présidents de fédérations sportives du pays. Principal point inscrit à l’ordre du jour : l’examen du décret n°0447/PR/MENESTFPRSCJS du 19 avril 2013 fixant les modalités de promotion du sport par l’Etat et autres collectivités publiques.

Cette nouvelle feuille de route fixe les nouveaux principes qui doivent guider la pratique du sport en république gabonaise. Aussi, les pouvoirs publics ont-ils décidé de la suppression des subventions annuelles allouées à toutes les structures associatives en lieu et place d’un contrat de performance et de résultats devant servir de socle pour les uns et les autres . Il a été question d’arrimer les différents statuts types à ces orientations gouvernementales.

En effet, le ministre Séraphin Moundounga en compagnie de son ministre délégué, Walker Ernest Walker Oninwin, a indiqué que « l’Etat n’injectera plus son argent dans des activités sportives qui ne rapportent rien. Car je constate qu’il y a des fédérations et des associations qui absorbent des ressources financières et matérielles alors qu’elles ne font pas les efforts d’engranger les dividendes attendues par le peuple gabonais». Ainsi, le Gabon se dirige inexorablement vers la mise en place d’une nouvelle nomenclature du sport afin de parvenir à des résultats probants.

Au terme de cette séance de travail, deux commissions ont été mises en place en vue de réfléchir d’une part sur la structuration du Comité national de promotion du sport dirigée par le directeur du sport de haut niveau M. Mathurin Bindoung Bi Allogho, et, d’autres part, une commission présidée par M. Matangoye, directeur des Affaires juridiques, s’occupera de l’élaboration des statuts types.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES