spot_imgspot_img

Déboitement de la colonne vertébrale de Hugues Ntoutoume Ndong lors des épreuves d’EPS

artoff4271Hugues Ntoutoume Ndong, âgé 14 ans, souffre d’un déboitement de la colonne vertébrale depuis deux ans, suite à une violente chute à l’école publique de Kinguelé (Libreville) lors d’un exercice aux épreuves pratiques et sportives (EPS).

L’infortuné se retrouver sur une chaise roulante, malgré les nombreuses démarches entreprises par ses parents, en vue de le soigner. Les médecins estiment qu’une évacuation vers l’étranger pour une intervention chirurgicale pourrait encore sauver le jeune Ntoutoume Ndong dont l’état de santé ne cesse de se dégrader.

Les parents démunis ont lancé un cri de détresse à l’endroit des pouvoirs publics et de bonnes volontés, afin qu’une aide leur soit apportée, pour sauver l’avenir de leur enfant. ‘’Je sollicite l’aide du gouvernement, pour que mon fils soit soigné à l’étranger’’, a déclaré la mère du jeune Ntoutoume Ndong, Nadège Mbadinga Milebou.

Selon une source proche de la familiale, c’est en avril 2011 qu’Hugues Ntoutoume Ndong, qui était élève à l’école publique de Kinguelé en classe de CM2, avait fait une chute, alors qu’il prenait part aux entraînements en vue de l’examen du Certificat d’étude primaire (CEPE), en même temps que ses camarades.

’’Il est tombé à l’école pendant les épreuves d’EPS mais personne n’avait mesuré la gravité de l’accident’’, a expliqué Mme Mbadinga Milebou, visiblement bouleversée.

‘’On avait, toutefois, remarqué que l’enfant faisait de fortes fièvres. Je l’ai emmené à l’hôpital militaire, où un bilan général a été fait. Nous avons aussi fait les premières radios. Les médecins ont découvert qu’il souffrait de la tuberculose osseuse. Ils nous envoyé à l’hôpital spécialiste de Nkembo pour d’autres examens. Mais, ça n’allait toujours pas’’, a précisé la mère mentionnant que Hugues a marché pour la dernière fois le 3 juin 2011.

‘’Ce-jour-là, on revenait de l’hôpital militaire pour faire un scanner. Quand il voulait aller se soulager, il est tombé pour ne plus jamais se relever à la maison’’, a indiqué la mère qui relève que ‘’la lettre d’évacuation délivrée par le médecin de l’hôpital général n’a pas été signé’’.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES