spot_imgspot_img

Traque du pantouflage et de la sinécure à la Fonction publique

DSCN5052Le ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, Christiane Rose Ossouka Raponda, a procédé ce lundi 30 septembre 2013 à l’esplanade du ministère de la Fonction publique au lancement de l’opération d’identification des agents publics sans affectation. L’initiative qui vise à assainir le fichier des agents civils de l’Etat, s’étendra jusqu’au mois de janvier 2014.

Tôt ce lundi 30 septembre, l’esplanade du ministère de la Fonction publique a été envahie par les agents de l’Etat gabonais dont les noms et matricules parus dans le quotidien L’union du samedi 28 septembre 2013 indiquent que leurs affectations ne sont pas clairement définies ou connues. Il s’est agit particulièrement des agents des ministères de la Promotion des investissements, des Travaux publics, des Transports, de l’Habitat et du Tourisme, de l’Economie numérique, de la Communication et de la Poste. Les agents des autres ministères devront suivre le chronogramme établi qui court jusqu’à janvier 2014.

Selon le ministre Christiane Rose Ossouka, plus de 26.600 fonctionnaires sont sans affectation dont plus de 14000 au seul ministère de l’Education nationale. Aussi, l’objectif de cette opération est-il d’assainir le fichier des agents civils de l’Etat. Elle s’inscrit dans le cadre global de la modernisation de la gestion des ressources humaines de l’Etat.

Les agents ayant répondu à leur convocation ont été appelés à expliquer leur situation à ceux du ministère de la Fonction publique. Les uns et les autres ont présenté des situations liées à des cas de longues maladies non signalées, de pertes de fonctions, de détachements d’office vers les structures en autonomie de gestion, de mises en disposition, de mises en disponibilité, de retours ou de prolongations de stages non signalés, mais aussi de mobilité volontaire non codifiées. Chacun a été amené à présenter les documents attestant de son appartenance à telle ou telle administration ou ministère. Ainsi, les uns ont présenté des prises de service, des attestations de présence au poste, etc. Toute chose qui devrait leur permettre de na pas voir leur solde mise en situation de non activité.

«L’administration ne fait pas bien son travail. Lorsqu’on est nommé, il y a des textes qui accompagnent cette nomination. Les choses devraient en réalité être simples. Mais dans notre pays, elles sont toujours compliquées au point qu’on se retrouve dans de telles situations. Vivement que cette opération remette un peu de l’ordre dans le suivi des agents de l’Etat», a tenté d’expliquer un ancien journaliste, en service dans une administration.

Après une visite de supervision de l’opération, ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique a déclaré : «nous allons mettre en place des directions centrales des ressources humaines. Qu’est-ce-que cela veut dire ? Cela veut dire que la gestion des ressources humaines se fera en proximité avec les départements ministériels dans lesquels elles sont affectées. Pour faire ce travail, il fallait qu’on mette à jour les fichiers des effectifs de chaque département ministériel. C’est l’opération qu’on a eu à entreprendre depuis juin 2012. Nous avons contacté tous les départements ministériels afin qu’ils nous donnent la liste réelle de leurs effectifs».

«Aujourd’hui, il y a plusieurs fonctionnaires qui n’ont pas d’affectation. Il revenait à nous ministère en charge de la Fonction Publique d’avoir d’éléments réels de ces effectifs. Nous avons d’abord fait un recensement sur fichier. Il s’agit du fichier solde parce que vous savez très bien que ces fonctionnaires sont payés et émargent à la solde, c’est-à-dire au budget de l’Etat. Il s’est trouvé qu’il y a des fonctionnaires qui se retrouvent au niveau des fichiers soldes dans un département déterminé mais qui ne sont pas reconnus par ce département», a expliqué le ministre qui rappelle que son département poursuit ainsi son programme de réformes administratives et budgétaires.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES