spot_imgspot_img

Le CDE mène une opération coup de poing dans le sud de Libreville

Le directeur général du Centre de développement des entreprises (CDE), Alfred Guia Banda, a lancé mercredi une opération coup de poing dans les quartiers sud de Libreville afin d’emmener les opérateurs économiques à se mettre en règle vis-à-vis du fisc.

L’objectif de cette opération qui s’étale sur quatre jours est de mettre les operateurs économiques exerçant dans cette partie de la ville en conformité avec la réglementation en vigueur au Gabon.

Selon de sources dignes de foi, des centaines entreprises toutes tailles confondues exerceraient dans l’illégalité au Gabon. « C’est une opération qui ne consiste pas seulement à infliger les pénalités mais consiste également à faire de la pédagogie », a souligné M. Guia Banda à mis parcours de l’opération.

Le patron du CDE qu’accompagnaient ses collaborateurs n’avait pas son costume habituel. Il était vêtu d’un blouson bleu foncé, de pantalon et chaussures adaptées pour ce travaille de terrain.

Du PK5 en passant par PK8 (marché banane), Bikélé et Melen sur la route nationale N¨1, l’opération dite sectorielle a mobilisé six groupes sur le terrain.

M. Guia Banda a dirigé lui-même une partie de l’opération. Après les présentations d’usages, les agents du CDE demandaient aux opérateurs économiques le principal document exigé, la fiche circuit. A peine commencé, plusieurs entreprises individuelles et une société de groupement d’intérêts économiques se sont révélées en porte à faux avec la loi. Au PK6, 400 000 FCFA de pénalité ont été infligés à cette entreprise de groupement d’intérêt notamment la Pharmacie, considérée comme une entreprise sociétaire.

« Ces sociétés qui ne disposent pas de la fiche circuit, qui ne payent pas les impôts amputent considérablement l’Etat de ses recettes », a déploré, Alfred Guia Banda qui a par ailleurs annoncé que sous peu le CDE et la Direction générale des impôts (DGI) vont initier très prochainement des opérations communes.

Selon M. Guia Banda, même si l’opération a été initiée pour une courte période, rien n’empêche qu’elle se pérennise, surtout d’une manière quotidienne. « Par ce qu’il y’a ceux qui pensent qu’ils vont passer entre les mailles du filet en fermant leurs boutiques, en fermant leurs sociétés mais il y’a des mesures qui sont prises pour ceux là », a-t-il martelé.

Ayant pour missions entre autres de promouvoir les investissements et améliorer l’environnement des affaires au Gabon, le CDE, créé en 2011 a initié récemment une opération similaire au nord de Libreville. .

Environ 700 entreprises opérant dans l’illégalité dans cette zone ont été démasquées. L’opération a rapporté au titre de pénalités plus de 13 millions de FCFA au budget de l’Etat.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES