spot_imgspot_img

La création d’une caisse chômage envisagée par les participants au forum national

Le forum national de l’emploi, qui s’est achevé, samedi à Libreville, sur plusieurs recommandations dont celle portant sur la création d’une caisse chômage. Un fonds qui devrait, selon les participants, être financé par les prélèvements effectués sur les salaires des travailleurs.

Trouver des solutions au problème d’emploi était le leitmotiv du forum national sur la question. Ce forum s’est achevé sur plusieurs recommandations sur la politique d’accompagnement vers l’emploi, la promotion auto-emploi ainsi que les politiques d’emploi dans l’entreprise.

Parlant de la politique d’accompagnement, outre la mise en place d’une caisse chômage, les participants ont sollicité la révision des dispositions contenues dans le code de travail relative à l’encadrement des contrats à durée déterminée ainsi que des textes relatifs à l’emploi de la main d’œuvre étrangère. Evoquant également la restructuration et le renforcement de l’Office nationale de l’emploi (One).

Pour les participants, ‘’l’One devrait devenir la structure d’exécution de la politique de promotion de l’emploi dans le pays’’, recommandant ‘’une plus grande implication du secteur privé et une meilleure synergie avec les agences privées’’.

Ils ont souhaité la mise en place d’une bourse pour l’emploi, accessible par l’internet, et un meilleur déploiement sur toute l’étendue du territoire de l’One devrait être une des préoccupations, en vue de résorber le chômage.

Dans le cadre de l’élaboration des politiques d’auto-emploi, les participants ont invité le gouvernement à ‘’l’assouplissement de la politique fiscale appliquée aux PME en gestion en créant un institut d’entreprenariat formant dans auto-emploi’’.

Pour sortir ‘’de l’usine à fonctionnaires’’, ‘’une l’introduction de la culture d’entreprise dès les classes du primaire semble être une priorité’’, pour les participants.

Pour les politiques d’emploi dans l’entreprise, ‘’le renforcement des services d’inspection et de contrôle des entreprises, l’encadrement et la non systématisation du contrat à durée déterminée, avec le maintien du contrat à durée déterminée comme norme, ainsi que la mise en place d’un fonds d’appui au développement de la formation continue dans les entreprises, ont été préconisés par les participants.

Le ministre de l’Economie et du Développement durable, Luc Oyoubi, a rassuré quant à la mise en œuvre des recommandations issues de ces travaux.

‘’les recommandations formulées à l’issue des différents ateliers feront l’objet d’un examen au niveau du gouvernement, avant d’être traduites en actes concrets dans le cadre d’une nouvelle politique de l’emploi dans notre pays’’, a insisté le ministre.

Selon lui, cette nouvelle politique permettra de donner de l’espoir et confiance à la jeunesse qui frappe à la porte de la vie active et qui ne trouve pas toujours la réponse espérer.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES