Les enseignants de l’institut Immaculée conception, un établissement secondaire confessionnel catholique de Libreville ont observé mardi, un mouvement d’humeur d’une journée suite au non paiement des vacations des examens de l’année académique 2012-2013, indique un communauté de la communauté éducative de cet établissement parvenu à l’AGP mardi.

« Nous, la communauté éducative en général et l’ensemble des enseignants en particulier, insatisfaits de non paiement des vacations relatives aux jurys des examens de l’année académique 2012-2013, entraînant de ce fait un malaise dans le système éducatif de l’ensemble des établissements de la capitale gabonaise, avons décidé d’observer un arrêt des cours ce jour, le mardi 29 octobre 2013 », indique le communiqué.

Comme vous pouvez le constater, poursuit le texte, ceci n’est pas un mouvement de grève, mais un mouvement d’humeur en vue d’interpeller les pouvoirs publics sur une situation qui engage désormais tous les enseignants sans distinction d’établissement, voire de syndicat.

« Nous avons décidé de reprendre, les cours le mercredi 30 octobre 2013 pour un délai indéterminé en attendant l’évolution de la situation », conclu le document.

C’est l’une des rares fois que l’Immaculée conception entame un mouvement de protestation. Cet établissement confessionnel catholique est considéré comme étant un lycée « sérieux » ne suivant pratiquement pas de grève.

Depuis plus d’une semaine, plusieurs établissements secondaires de Libreville sont paralysés par un mouvement de grèves des enseignants qui réclament le paiement des vacations des examens de l’année académique écoulée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here