spot_imgspot_img

Gabon : BICIG veut reconquérir son leadership national

Le-DG-et-le-PCA-de-la-BICIG-420x190A l’occasion de son quarantième anniversaire, la banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (BICIG) a rappelé son intention de poursuivre son implantation, lors d’une conférence de presse organisée mercredi dernier à Libreville.

La BICIG qui a été créée en 1973 est la première banque nationale du Gabon. Depuis cette date, la banque n’a cessé de suivre l’évolution de la société gabonaise en diversifiant ses prestations et en augmentant son capital, passant de 500 millions de FCFA à sa création à 18 milliards de FCFA aujourd’hui, dont 53,33 % est détenu par le Gabon, soit 26, 35% pour l’Etat et 26, 98% pour les privés gabonais. Les 46, 67% restant représentant les parts du groupe français BNP Paribas.

Et dans un conteste de reconfiguration du secteur bancaire gabonais avec l’arrivée de trois nouvelles banques, le rachat de l’UGB par le groupe Attijari Wafabank aux ambitions expansionnistes et la présence du groupe BGFI, le capital actuel de la BICIG ne semble pas conforter ses parts de marché qui sont allées en diminuant, notamment dans le segment des entreprises, au point de se retrouver classée au deuxième rang des banques installées au Gabon.

Les responsables de la BIBCIG sont donc engagés à renforcer leur dispositif d’exploitation entreprise sur le plan humain et améliorer leurs structures d’accueil.

Pour le président du conseil d’administration, Etienne Guy Mouvaga Tchioba, dans le domaine de la banque, leur portefeuille de produits et services a été élargi, ainsi que, le réseau d’agences dans Libreville, et leurs équipes déploient des actions commerciales de masses.

Une autre innovation de la BICIG est dans les financements adaptés au marché local et aux besoins divers et évolutifs des consommateurs dans des brefs délais. D’où l’application d’une tarification attrayante sur les financements, gage de la performance et de la permanence de qualité de service à la clientèle.

En outre, le plan d’extension du réseau d’agences BICIG initié depuis 2009 a abouti aux ouvertures des agences de Louis, Owendo, Nzeng-ayong et Okala.

« Comme tous nos clients sont porteurs de cartes, nous avons développé une solution de retrait d’espèces via un TPE pour ceux situés dans les localités exclues du champ de nos implantations. Pour ce faire, nous avons noué des partenariats avec les commerçants du secteur qui trouvent là une opportunité de réduire les couts de gestion de leur trésorerie. Aujourd’hui, avec le service BICIG cash, la BIBCIG est présente dans l’ensemble de provinces du Gabon », a expliqué Etienne Guy Mouvaga Tchioba.

Selon le directeur général de la BICIG, Claude Ayo IGUENDHA, pour continuer son expansion, la BICIG utilisera son large portefeuille client, son important éventail de produits et services, sa capacité d’innover dans ses produits et services, sa solution mobile banking ou BICIG mobile reposant sur la plate forme de communication multi-opérateur, et sur la jeunesse et le dynamisme de son personnel.

Toutes choses qui consolident la formation du capital brut de la société et contribuent au développement du Gabon.

Du reste, depuis 2010, la BICIG est partenaire du PNLP (programme national de lutte contre le paludisme) et organise le grand concours BICIG amie des arts et des lettres pour la promotion de la culture.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES