coupe-cemacLe match de classement qui s’est joué à Franceville, le 20 décembre, opposant le Congo au Cameroun, s’est soldé par la victoire du premier.

Pourtant ce sont les Lions Indomptables du Cameroun qui ont vite fait de marquer le jeu pendant les dix premières minutes d’une rencontre disputée dans un stade quasiment vide en dépit de l’animation entretenue par un escadron de la Gendarmerie nationale.

Les Congolais se ressaisiront à la 15e minute en envahissant la partie adverse jusqu’à ce qu’intervienne le premier but de la partie, transformée à la 18e minute par l’insaisissable Kololory (dossard 04), celui-là même qui détenait la providence de son équipe, puisqu’il corsera l’addition à près d’une minute de la fin de la première période, c’est-à-dire à la 46e.

Revenu des vestiaires dans une certaine autosatisfaction, les Diables Rouges se relâcheront dans le jeu avec des fautes comme celles commises par Herman Kodia, synonyme d’un carton jaune. L’entrée en jeu du réducteur du score, Aminou (dossard 15), va apporter un espoir certain dans les rangs des Lions Indomptables malgré les deux cartons concédés successivement par Mundi (dossard 13) et bien auparavant par Komi (dossard 14).

C’est sur ce score final de 2 buts à 1 que les Diables Rouges du Congo, détenteurs du titre, ont été conviés par le comité d’organisation à recevoir le trophée de la 3e place en présence du ministre Gabonais des Sports, Séraphin Moundounga, qu’accompagnait son homologue du Congo.

Il faut reconnaitre que la réunion des ministres des Sports de la sous région, tenue le 20 décembre 2013 à Bongoville, a accouché d’une souris. Car, ces assises qui se tenaient en marge de la coupe de la CEMAC, avaient pour objet l’adoption des statuts et règlements de la compétition, une réflexion sur la mobilisation des ressources financières du tournoi mais aussi l’étude d’un partenariat avec les organisateurs de la coupe de l’UEMOA, en Afrique de l’Ouest.

Vu l’absence des ministres des sports Camerounais, Centrafricain et Tchadien, la réunion ne pouvait se tenir avec les deux ministres des sports du Gabon et du Congo, et le chef de la délégation Equato-guinéenne.

Toutefois, le comité d’organisation confirme bel et bien que c’est la Guinée Equatoriale qui organisera la 9e édition d’une de la coupe de la Cemac qui a encore du chemin à parcourir.

Pour rappel, les Panthères du Gabon et Les Fauves de Basu-Bangui s’affrontent en finale, le samedi 21 décembre 2013. Pour l’heure, on sait déjà que le classement du tournoi se compose comme suit : 3e, Congo ; 4e, Cameroun ; 5e, Guinée Equatoriale et 6e Tchad. Qui remportera donc cette 8e édition ? Rendez-vous est pris au stade de Franceville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here