artoff4575 (1)La ville de Tchibanga, chef lieu de la province de la Nyanga (sud) est soumise à des coupures d’électricité depuis quelques jours dues à des problèmes sur le barrage hydroélectrique de Bongolo dans la province voisine de la Ngounié (sud), alimentant également la ville de Tchibanga, a constaté l’AGP.

Ces coupures causent des sérieux désagréments pour les populations et les opérateurs économiques installés dans la ville. « Je jure que je vais acheter mon groupe électrogène », a dit un abonné propriétaire d’un bistrot au quartier Minzanzala où il y a plus de coupure de courant.

Face à cette situation de nombreux habitants demandent au gouvernement de mettre une nouvelle politique d’énergie dans cette partie du pays.

« Tout mon souhait est que le projet de construction du barrage d’Iroungou Mongo voit le jour comme l’avait recommandé le président de la République, lors du conseil des ministres délocalisé à Tchibanga », a fulminé M. Mouity, un opérateur économique de la localité.

Pour sa part la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) reconnait que le barrage hydroélectrique de Bongolo n’arrive plus à satisfaire les besoins en électricité des villes de Lébamba, Ndendé et Tchibanga.

Il y a quelques jours, un arbre s’est abattu sur un pylône transportant le courant vers la ville de Tchibanga. Cette panne a privé le chef-lieu de la province de la Nyanga d’électricité pendant 48 heures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here