Gymnase de Handball de MouilaLe coup d’envoi de la 12e Edition de la Coupe Nicole Assélé qui se joue cette année à Port-Gentil, a eu lieu le 12 février 2014, au terrain de handball du stade Pierre Claver Divungui de Port Gentil par Davy Assélé, représentant la marraine, ci-devant présidente de la Fédération gabonaise de handball (Fegahand) en présence du président de la ligue locale, responsable technique de l’évènement.

Salinas, Stade Mandji, Mandji Académie POG Hand, AS Pétro sport, ASMA, Mouila HB, Sup Management et Volcan HB club du Cameroun sont les neuf équipes à s’être lancées dans le bain de la 12e édition de la coupe de handball Nicole Assélé.

Un tournoi qui se joue en cinq journées avec en toile de fond 46 matchs dont plus de cinq par jour en moyenne. Un intérêt particulier est à noter dans la catégorie des séniors Hommes et Dames où on trouve quelques ténors de l’équipe nationale Les Panthères fraichement débarquée de la CAN algérienne en janvier dernier. C’est dire que plusieurs joueurs tels que Adama Likouma de Salinas ; Fréderic Meye Ekoua, gardien au Stade Mandji ; Sene Terence Igalla, ailier gauche d’ASMA ou encore Wora Mamadou, l’arrière ailier du stade Mandji, qui tenteront de se refaire une virginité sportive dans les jambes, surtout qu’on note la présence, dans les tribunes, des experts de la discipline, venus de l’Europe sur invitation du comité exécutif de la Fegahand.

Les minimes, cadets et juniors des deux sexes ne sont pas en reste dans ce tournoi. Leur présence est d’ailleurs la parfaite illustration de la politique «Sport-Etudes» initiée depuis quelques saisons par la Fegahand qui entend faire du tissu scolaire l’un des pôles de la formation de l’élite afin de maintenir la relève du handball gabonais.

Encore une fois, le problème d’un plateau technique digne de ce nom se pose dans la capitale économique. Car, bien que jouant des épreuves de deux fois 15 minutes, le goudron ou le ciment de l’aire de jeu de handball du stade de la mosquée ne favorise pas une meilleure circulation des techniques apprises par certains handballeurs qui refusent d’effectuer certains plongeons de peur d’heurter l’irréparable.

Dans la foulée, les premiers résultats donnent la victoire de SUP Management sur ASMA par 7 à 5 en minimes dames ; la victoire du Stade Mandji sur POG HB par 9 à 3 en minimes Hommes tandis qu’en minimes dames, POG HB a perdu devant Salinas sur un score de 1 but contre 5 et, en minimes Hommes, un match de nul de 9 buts partout dans l’opposition de Salinas à AS Petrosport. Le même club a perdu 9 buts contre 21 face à Stade Mandji en catégorie cadet Dame avant que ce dernier ne perde en catégorie cadet Homme devant POG HB sur une note de 12 contre 24.

Les amateurs estiment que les rencontres de bonne facture ne pourront intervenir qu’à la 3e journée avec les confrontations telles qu’AS Pétrosport vs Volcan du Cameroun, Mouila vs ASMA en catégorie junior Homme et Senior Homme. De bonnes options pour les différentes formations sportives dont les plus téméraires disputeront la finale prévue le dimanche 16 février 2014 à partir de 14 h.

On ne manquera pas de saluer la présence massive de la forte communauté scolaire de la commune de Port-Gentil dans les tribunes, estimée à plus de cinq cent élèves venus des quatre coins de la cité pétrolière pour stimuler les leurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here