sylvia-BLa première dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba a visité lundi la maternité d’Ovan à 100 km de Makokou, capitale provinciale de l’Ogooué Ivindo (Nord-Est) dans le cadre d’une tournée dénommée “Gabon profond maternité” dont l’objectif est de s’enquérir des conditions d’accouchement des femmes dans les localités reculées du pays, rapporte l’AGP.

La tournée qui a pour thème “Toutes nos mamans comptent” a permis à la première dame de faire le constat de l’état de vétusté dans lequel se trouve le centre médical local et de l’insuffisance du personnel d’accouchement qui d’ailleurs travaille dans les conditions sommaires.

Selon Mme Bongo Ondimba, trop de femmes en ceinte au Gabon ne bénéficient pas de compétences d’une sage femme ou encore des conditions adéquates pour un accouchement sans risque.

“C’est dommage, au Gabon, en matière de prise en charge des femmes, les textes disent le contraire de ce que l’on observe sur le terrain. C’est inadmissible qu’une jeune gabonaise puisse être maintenue à la maternité, parce qu’elle n’a pas pu honorer ses frais d’accouchements alors que les textes disent que l’accouchement est gratuit au Gabon”

Le périple de Sylvia Bongo Ondimba va se poursuivre avec les provinces du Woleu Ntem, l’Ogooué Lolo et le Haut Ogooué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here