Manifestation des Gabonais de France, le 12 novembre 2014
Manifestation des Gabonais de France, le 12 novembre 2014
Quelques gabonais sont descendus dans la rue mercredi dans le 16è arrondissement de Paris pour soutenir l’écrivain et journaliste français, Pierre Péan qui, dans son dernier livre intitulé « Nouvelles affaires africaines : mensonges et pillages au Gabon », met notamment en cause la nationalité du président gabonais, Ali Bongo Ondimba.

La marche elle-même s’est déroulée dans le calme. Des gabonais réunis au sein du mouvement politique « Gabon Débout » pancartes et banderoles en mains se sont mobilisés mercredi matin devant l’Ambassade du Gabon en France.

La manifestation n’a pas connu une forte mobilisation et un franc succès. Des policiers français étaient présents tôt le matin devant l’Ambassade du Gabon en France (16è arrondissement de Paris) pour sécuriser les lieux.

Pour la poignée des manifestants, « le peuple gabonais veut la lumière et la justice, acte de naissance original, test ADN et démission du président Ali Bongo Ondimba ».

Par contre, les autorités gabonaises ont annoncé, samedi dernier par l’intermédiaire de l’Ambassade du Gabon en France, le dépôt d’une plainte contre le journaliste et écrivain français, Pierre Péan et son éditeur suite à la publication du livre intitulé « Nouvelles affaires africaines : mensonges et pillages au Gabon » dans lequel il met notamment en cause la nationalité du président gabonais, Ali Bongo Ondimba.

Jacques Jarele SIKA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here